1. Christine V : Coeur, sexe et imagination (4)


    datte: 02/03/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: fantaflo,

    Le jeudi est le jour exact de mes 40 ans. Christine m'a dit de rentrer pour 18h et je m'attends à une surprise organisée par ma femme et mes enfants. J'entre, l'appartement est dans la pénombre. En arrivant au salon, un douce lumière s'allume et le choc ! Christine porte une robe de soirée fabuleuse, fendue et largement décolletée, que la lumière habilement dirigée dans sa direction fait scintiller. Maquillage et coiffure de gala, j'en reste bouche béé. Elle s'approche de moi en riant. - Quelle tête tu fais ! Elle m'embrasse et me souhaite un joyeux anniversaire. Elle tourne doucement sur elle-même et me murmure : - Comment tu me trouves ? Je n'ai encore pas dit un mot mais ma femme est déjà en train de me sucer. Agenouillée devant moi, elle me fait habilement jouir dans sa bouche. La soirée s'annonce bien. Avant d'aller me déshabiller comme elle me l'a demandé, je jette un coup d'œil au salon. Une table pour deux est montée au centre de la pièce mais ce qui attire mon attention, c'est une table de massage, basse, entourée de bougies. Christine s'est vraiment donnée de la peine. Elle m'accompagne à la porte de la chambre et referme à clef derrière moi. J'ai dix minutes pour me préparer. Me préparer ? Selon le petit mot indiqué sur le lit, après ma douche, je dois uniquement mettre le peignoir et le masque de nuit. La réponse du berger à la bergère. Ou l'inverse. Christine vient m'ouvrir et me dirige dans la pièce jusqu'à la table de massage. Elle m'y allonge doucement sur le ...
    dos et j'ai immédiatement une agréable sensation de chaleur : la table est chauffée. Je me détends. Mon peignoir est ouvert. Une douce musique monte à mes oreilles. Le massage débute sur mes épaules et ma nuque. C'est vraiment très agréable et relaxant. Mais mon sang se glace quand deux mains, certes douces, commencent à masser mon pied droit. Je vais dire quelque chose, mais la voix de Christine, sur ma gauche, me coupe : - Ne dis rien. Sur ma gauche ? La personne qui me masse les épaules est derrière moi. Cela fait trois personnes autour de moi. La surprise passée, je me détends à nouveau. Des épaules, le massage descend sur mon torse, mon ventre. De mes pieds, le second massage remonte sur mes mollets et mes cuisses. Il remonte même jusqu'à mes testicules au moment où les autres mains commencent à caresser ma bite. Je commence à bander et j'ai une étrange et bien agréable sensation. Ma verge passe de main en main, j'en compte quatre. C'est doux et intense. Elles massent mon sexe, mes bourses, sans réellement me masturber, c'est absolument divin. Je sens mon sexe "grossir" comme je l'ai rarement senti, comme si toute l'énergie de mon corps était regroupée dans ma queue. J'ai l'impression d'avoir une bite de cheval. C'est alors que quelqu'un me chevauche et pose ses mains sur mes épaules. On tient mon sexe droit et je pénètre une femme, à qui échappe un "Mon Dieu !". Christine. Il faut plusieurs minutes à Christine pour pouvoir me chevaucher correctement et cela me surprend. ...
«1234»