1. Thomas (4)


    datte: 02/03/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Manekenpiss,

    Chapitre IV En suivant l'avis de sa mère, Vanessa se changea totalement et remis ses talons hauts sur lesquels elle n'était toujours pas très à l'aise. — Toute les femmes débutent un jour dans ce sport périlleux qui consiste à marcher avec des talons aiguilles. Tu n'auras qu'à me donner le bras et à suivre mes conseils. Je suis certaine que tu t'en sortiras très bien. — Je n'aurais pas trop l'air ridicule ? Tu es sûre ? — Mon Bébé, tout à l'heure, au lit, tu m'as prouvé à quel point tu pouvais être femme. Tu sais ce n'est pas le premier trio que nous expérimentons, ton père et moi. Deux femmes et un homme ou deux hommes et une femme, ça nous connaît, mais c'est la première fois que c'est aussi semblable. — J'aimerai bien t'expliquer des trucs, Maman, mais je préfèrerais n'en parler qu'avec toi. Chuchota Thomas pour ne pas être entendu par son père. — Entendue, ma Chérie, lui répondit Odile au creux de l'oreille, mais je crois que j'ai déjà compris. — Vous faites des messes basses, maintenant ? Dit Daniel frustré de n'avoir pas entendu. — On parle entre filles ! Le contra Vanessa en finissant de s'habiller. Tu ferais mieux de finir de nouer ton nœud papillon ; on t'attend ! Daniel ne moufta pas ; Vanessa et Odile représentaient tout ce qu'il n'aurait jamais pu espérer et il était bien décidé à tout faire pour ne jamais les contrarier. Il décida de ne pas prendre ni sa voiture ni le métro et commanda un taxi qui arriva dans le quart d'heure. Lorsqu'il les vit très chics, ...
    Daniel dans un smoking et les deux femmes dans des tailleurs élégants, le chauffeur n'eut pas l'audace de les tasser sur la banquette arrière de son véhicule. Daniel monta donc devant et Odile et Vanessa derrière. Thomas avait trouvé dans son travestissement une seconde nature qui lui convenait parfaitement et ses parents l'avaient instinctivement accepté. Daniel parce qu'il y trouvait plus que son compte sexuellement et Odile parce qu'elle retrouvait une fille avec laquelle discuter de choses intimes. La connivence avec Vanessa avait été quasi instantanée alors qu'elle avait souvent eu du mal à communiquer avec Thomas. Odile comprit que son enfant avait une double personnalité et elle se demandait si son esprit androgyne ne voulait pas être simplement féminin. Libérées de la présence de Daniel assis à l'avant à côté du chauffeur, elles se mirent à en parler activement dans un chuchotement de plus en plus imperceptible. Peu à peu, plus aucun son ne sortait ; seules leurs lèvres bougeaient et elles déchiffraient dessus ce que l'autre disait à une vitesse surréaliste. Daniel, occupé à échanger des banalités avec le chauffeur ne remarqua rien et ne s'étonna pas de ne pas les entendre. Par contre, il fut très étonné en leur ouvrant la portière. Odile et Vanessa étaient blotties l'une contre l'autre, en larmes et souriantes malgré tout. — Quelque chose ne va pas ? S'inquiéta-t-il conscient d'avoir loupé un épisode. — Non, tout va très bien, lui répondit Vanessa évasive. — Ce sont des ...
«1234...12»