1. Caged man 6


    datte: 03/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Première fois, Auteur: jack64410,

    Caged man 6 15 jours se sont écoulés depuis que j'ai perdu mon pucelage anal en me faisant pénétrer par les godemichets de ma femme et dominatrice Florence accompagnée de sa nouvelle amie Denise la patronne du sex shop. Je suis toujours enfermé dans ma cage de chasteté et elle ne m'en libère que pour ma toilette intime . Ça fait plus d'un mois que je n'ai pris de plaisir. Mon rasage intégral est parfait, Maîtresse y tient.. Notre entourage ne soupçonne rien. comme avant ses parents viennent régulièrement diner à la maison, seulement maintenant, c'est moi qui sert à table. Mon beau père, un vieux militaire de carrière à la retraite a fait une drôle de tête la première fois. Florence lui a expliqué qu'elle avait mal au dos et qu'il était normal que je l'aide dans ces circonstances. Quand nous sommes seuls, je redeviens l'esclave lopetta... Hier en fin d'apres midi, Maîtresse m'a mis mon collier, m'a attaché les mains dans le dos et m'a tiré par la laisse jusqu'à la voiture. Elle a ouvert le coffre et m'a ordonné de monter. Quelques kilomètres apres, j'étais tout barbouillé quand elle m'en a fait descendre. J'ai été obligé de me déshabiller entièrement sur ce parking en lisière d'une forêt que je ne connaissais pas. Des voitures y étaient garées, inoccupées. Totalement nu, les mains liées, elle m'a tiré vers un chemin qui s'enfonçait dans les bois. Une centaine de mètres plus loin, sans que nous ayons vu personne, une clairière aménagée ne coin de pique nique, avec tables et ...
    bancs en bois est apparue. Elle s'est assise sur lune d'elles et m'a fait me positionner, à genoux, à ses pieds. Son pantalon de cuir noir brillait sous le soleil déclinant et j'avais peur et honte. Honte de ma position , de ma nudité, peur de croiser quelqu'un que nous connaîtrions. Elle a allumé une cigarette et, toujours dans le silence, s'est servi de ma bouche comme d'un cendrier. De temps en temps, j'entendais des bruits de feuilles et de branches cassées provenir des bois alentours, j'apercevais , sans pouvoir bien les distinguer, des ombres roder. Elle faisait semblant de ne pas s'en apercevoir. Et puis quelqu'un s'est approché derrière moi. Je ne pouvais pas le voir, j'ai juste entendu leur dialogue. -- bonjour Madame, -- bonjour Monsieur -- c'est un bien joli chien que vous promenez là. Vous en êtes contente ? -- oh vous savez, comme tous ceux de son espèce, il faut le tenir bien serré, sinon il n'en fait qu'à sa tête. -- vous avez bien raison, il ne faut pas hésiter à le punir quand il n'est pas sage -- ne vous inquiétez pas pour ça , je sais faire. -- je n'en doute pas ... Et vous recherchez quelque chose de particulier pour lui ou pour vous ? -- pour moi non, pour lui une friandise, peut être.. -- ah bon ? Apprécierait il un sucre d'orge ? -- vous savez, pour lui, ce serait une grande première, alors je doute qu'il aime ... Mais moi ça me plairait beaucoup de lui en offrir une .. N'est ce pas lopetta ? Comme je ne répondais pas une gifle s'est abattue sur ma joue .. ...
«12»