1. en vacance 2016


    datte: 04/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Partouze, Auteur: diana2906,

    Je m’appelle Diana et je suis toujours célibataire. Ce n’est pas que je manque de prétendants, loin de là mais pour le moment je n’ai pas vraiment trouvé « l’homme de ma vie ». Je me contente donc de collectionner quelques aventures sans lendemain. J’ai une meilleure amie, Laura, avec qui je partage mon appartement. Cet été nous avons décidées de nous prendre des vacances bien méritées, après une année de boulot particulièrement éprouvante. Nous avons opté pour un voyage en Espagne car nous aimons bien la civilisation des hisbanique. . Le soir à l’hôtel on arrivait un peu fourbues des journées de marches parmi les ruines, les plage caterale. Le quatrième jour, nous nous fîmes la réflexion que nous pourrions nous reposer à notre hôtel pour reprendre des f***es… Le palace dans lequel nous logions était luxueux et se prélasser au bord de la piscine et manger des plats succulents était un réel plaisir. Avant de souper, alors que nous prenions l’air sur une terrasse, deux hommes nous abordèrent, c’étaient des hommes d’affaires portugais qui travaillaient avec la France et qui donc parlaient un Français très correct. Ils nous dirent qu’en nous entendant parler Français ils avaient osé nous aborder pour discuter un peu avec nous. Laura et moi n’étions pas dupes, il y avait plus que de la curiosité pour la France derrière tout cela mais après tout ces deux Portugais d’une quarantaine d’années étaient fort séduisants. Au bout d’un petit moment, ils nous invitèrent à poursuivre la ...
    discussion autour du repas du soir ce que nous avons acceptées volontiers. Le repas fut bien arrosé et c’est un peu pompette que je me laissais draguer pas Ali le plus grand et le plus viril des deux hommes. Laura, de son côté cédait au bel David qui ne manquais pas lui non plus de charme. De fil en aiguille la soirée se prolongeait dans la partie bar de l’hôtel où un orchestre de jazz jouait à l’orientale les succès américains. Les deux couples c’étaient formés, tout en dansant, Miguel m’embrassa langoureusement et notre baiser donna de l’idée à mon amie et son cavalier qui en firent autant. Miguelm’entraîna alors dans la chambre qu’il partageait avec David… On c’est vite retrouvés en petite tenue et mon ensemble eu l’air de faire beaucoup d’effet à mon amant. Il avait un sexe déjà bien bandé, épais comme je les aime… j’allais me régaler ! Miguel était fougueux, je le compris dès qu’il m’enlaça puissamment dans ses bras, il me lécha, suça et palpa longuement les seins puis de ses mains il me caressa les jambes et l’intérieur des cuisses, caresse qui a le don de me faire perdre la tête ! J’entrepris de toucher son morceau, il était chaud et tendus, doux et soyeux, en un mot appétissant… Nous en étions au soixante neuf quand la porte de la chambre s’ouvrit…David et Laura n’avaient visiblement pas compris qu’on avait investit la chambre… Trop pris par l’action et pensant qu’ils allaient repartir je continuais à sucer le gland de mon amant… Quelques secondes après je sentis des ...
«12»