1. Tu l'as cherché 12


    datte: 04/03/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Accent, Source: Hds

    Tu l’as cherché 12 Étrange ! Gérard, notre P.D.G., père d’Alain mon époux, le directeur financier que j’assiste dans sa tâche quotidiennement, Gérard, mon beau-père donc, dont j’ai par hasard surpris les ébats avec ma mère en pleine nature il y a quelques années maintenant, me fait convoquer seule dans son bureau. Oui, c’est étrange : la règle veut habituellement que j’accompagne Alain lors de réunions de travail. Aurais-je commis une erreur ? - Prends place, ma chère bru. Voilà J’ai l’intention de visiter à partir de demain un certain nombre de nos clients les plus importants dans le but de les fidéliser. Je souhaite être accompagné par un cadre actif, bien au fait de nos affaires Gérard marque un temps d’arrêt, comme une interrogation, j’avance : - J’en vois deux, Alain ou mon père, compte tenu de leurs fonctions - J’y ai pensé effectivement, cela semble naturel. Mais je voudrais sortir des comportements traditionnels. Je les ai consultés séparément et tous deux ont désigné la même personne. - Je sais qu’ils s’entendent bien. Il n’est pas étonnant de les voir partager la même analyse. - Voilà pourquoi j’ai décidé de suivre leurs recommandations. Tu seras donc ma collaboratrice directe au cours de ce déplacement, si tu le veux. Ce sera pour toi un stage pratique de formation accélérée aux contacts avec d’autres entreprises et l’occasion de me montrer les rares et appréciables compétences acquises près d’ Alain, selon mon fils qui te couvre d‘éloges. Ton père a insisté sur ...
    l’intérêt d’une présence féminine dans les rapports, et avec lui je partage l’idée que ton charme naturel peut favoriser l’évolutions de négociations parfois ardues. Qu’en penses-tu ? - C’est une véritable surprise. Comment pourrais-je rejeter pareille aubaine ! Je te remercie de cette marque de confiance. - Très bien, affaire conclue, tu sais prendre des décisions rapides, j‘aime ça. Tu peux aller prendre les dispositions nécessaires pour que tout se déroule parfaitement. Gérard est on ne peut plus cordial. Son accolade est plus paternelle que patronale. J’ai fait preuve d’esprit de décision. Maintenant je m’accorde un moment de réflexion. Mon père m’a recommandée, il a bonne opinion de moi, et puis c’est mon père. Alain est sans doute sincère lorsqu’il fait valoir mes mérites. Mais ne vient-il pas de trouver le moyen de desserrer l’ étau, de m’envoyer au loin pendant environ une semaine afin de pouvoir s’envoyer en l’air avec sa salope de rouquine ? Mon mari m’accueille dans son bureau avec un sourire radieux, me félicite pour cette désignation et se réjouit de voir sa chère femme grimper dans la hiérarchie. « Un jour nous serons les dirigeants de l’entreprise grâce à nos compétences réunies et non seulement par héritage. » Plus les compliments sont gros, disproportionnés, plus je ressens sa jubilation interne de m’avoir joué ce bon tour. Il n’a qu’à bien se tenir. Il ne perd rien pour attendre. Au premier faux pas il paiera cash. S’attendait-il à ma réaction ? Oui, il était ...
«1234»