1. vacance avec mon maître (7)


    datte: 05/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: phildomi, Source: Xstory

    Un matin, personne n'étant réveillé, je décide d'aller piquer un plongeon. J'ai le temps, je dois aller réveiller mon maître à dix heures, il n'est que neuf heures. Alors, que je suis en tenue d'Eve entrain de nager dans la piscine, j'aperçois un couple qui se dirige vers notre bungalow. Je ne dis rien, continue à nager. Ils s'approchent, je dois me rendre à l'évidence, ils viennent me voir. C'est un couple assez âgé. Je leur donne dans les 65-70 ans. Ils ont belle allure. Ils s'approchent du bord de la piscine, je nage jusqu'à eux: - Bonjour, Madame, commence l'homme. Je m'appelle Robert et voici ma femme, Simone. Nous sommes les propriétaires. Nous venons de rentrer, et nous venions voir si tout se passait comme vous le souhaitiez. - Oui, tout va très bien. - Personne n'est levé? - Non, je suis la première, j'en profite pour prendre un petit bain . - Vous avez raison, dit la femme, il faut profiter de ces moments-là. Au fait, ne changez rien pour nous, au contraire - Ma femme a raison, ne changez pas de tenue surtout, celle que vous avez vous va parfaitement. Nous repasserons tout à l'heure. - Très bien, A tout à l'heure. Je retourne nager. Je sens leurs regards sur mon cul. Ce sont des vieux et des vicieux, me dis-je. Je sors de la piscine, m'étale par terre au soleil, jambes ouvertes, bras en croix. Une fois bien sèche, je me lève, il est l'heure d'aller réveiller mon maître. J'ouvre doucement la porte, glisse ma tête sous les draps et commence à lécher sa queue. Après ...
    quelques instants de léchage, sa queue commence à prendre du volume, je la décalotte délicatement et commence à sucer le gland. Quand la queue a pris un beau volume, je la prends dans ma bouche et suce. Je continue jusqu'à ce que mon maître me donne sa semence. J'avale celle-ci, sors ma tête de sous les draps: - Bonjour maître, bien dormi? - Très bien femelle - Les propriétaires sont passés, ils ont dit qu'ils repasseraient - Pas de souci. Le petit déjeune est prêt? - Oui maître, je vous apporte votre café. Je me lève et vais chercher le café. Mon maître est allé s'installer sur la terrasse. Il est tout seul, Maître Michel et Justine sont encore au lit. Je sers le café à mon maître et me mets à côté de lui, dans la position habituelle, mains dans le dos, jambes écartées. Je suis ainsi à sa disposition. Il boit son café tranquillement. Maître Michel arrive. Il commence à discuter. Justine apporte le café à son maître et se met à genoux à côté de lui. A un moment, mon maître se tourne vers moi - Comment sont-ils les propriétaires? - Assez âgés et vicieux. - Vicieux, c'est vrai que tu es une connaisseuse! - Oui, j'en connais surtout un très bien et cela me convient parfaitement. Alors, en effet, je peux reconnaître très facilement des personnes vicieuses et je suis une connaisseuse. C'est moi qui ai fait que Maître Bernard et Justine se rencontrent. Si je n'avais pas deviné que Justine, une de mes meilleures amies, était une vicieuse, est ce que Maître Bernard l'aurait rencontré? ...
«1234»