1. Fin de chantier (2) le week-end


    datte: 05/03/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Frank83, Source: Hds

    Résumé de l’épisode précédent : " Première semaine " Après une semaine de travail, nous avons invité les ouvriers à un barbecue où, l’alcool aidant, ils parviennent à soumettre Valérie à leur bon vouloir. Pour ma part je n’ai rien vu venir ; mais dans la nuit, je découvre que Valérie sera possédée par tous les ouvriers, et pour finir prise en sandwich par les deux plus jeunes. Quelle révélation pour moi qui pensais Valérie beaucoup plus réservée ! ________________________ J’ouvre un œil : 10 h 30. J’ai récupéré, mais ce n’est pas la grande forme. Je me décide à me lever, enfile vite fait un tee-shirt, un bas de jogging et sors de la chambre. Sur le palier, j’entends discuter en bas mais je suis attiré par la chambre de Lucian qui est grande ouverte. Je franchis le seuil et jette un coup d’œil ; je me remémore tout le film de cette nuit, et l’excitation me provoque une érection. J’aperçois sur le rebord de la fenêtre une petite caméra style GoPro ; elle n’a pas été posée là par hasard : elle est positionnée de telle manière que je me doute de ce à quoi elle a servi, bien orientée sur le champ de bataille de cette nuit. Ma curiosité fait que je m’approche pour la prendre en main ; elle est récompensée : il y a tout un tas de cartes mémoire posées sur le petit meuble sous la fenêtre. Je me saisis de la caméra. Je connais ce type de produit ; il est possible de visualiser les enregistrements via le petit écran intégré à l’arrière. Il a tout prévu pour ne pas tomber en panne de ...
    batterie car elle est raccordée à son chargeur. J’essaie de trouver le mode lecture, et j’y parviens assez facilement. Le film commence ; pas grand-chose d’intéressant. Je passe en mode accéléré ; sur l’écran, je vois le parquet de la chambre : ça bouge, il sort de la chambre, je vois le carrelage du palier, il pénètre dans notre chambre, se dirige vers la fenêtre. Il fait nuit mais on me voit bien, complètement affalé dans mon fauteuil en compagnie de Victor et Marian. Je commence à comprendre à quel moment a été réalisé cet enregistrement. Apparaît devant l’objectif un pouce tendu vers le haut, puis on voit ma femme en compagnie de Stefan ; je pense qu’il vient de poser la caméra, car à partir de ce moment-là le plan est fixe. Stefan est derrière Valérie, la soutenant de son bras sous la poitrine, et son autre main descend la fermeture Éclair dorsale de la robe. Lucian entre dans le champ ; il se charge de soutenir Valérie sous les bras. Stefan dégage une épaule, sort le bras de l’emmanchure, puis fait de même avec le deuxième bras ; la robe glisse au sol. Il dégrafe le soutien-gorge, dégage les bretelles, et lui fait suivre le même chemin que la robe. Lucian se penche pour lui embrasser la poitrine et jouer avec ses tétons ; Stefan en profite pour lui descendre la culotte, lui fait lever une jambe puis l’autre afin de dégager la robe et la culotte, puis fait remonter ses mains en caressant l’intérieur des cuisses. Elle ne bouge pas, se laissant faire ; je vois ma femme nue ...
«1234...9»