1. Ma drole de famille (7)


    datte: 06/03/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: zooph34, Source: Xstory

    –Tu vas faire quoi avec ça ? –Ce n’est pas moi qui vais faire, c’est toi qui va me l’enfoncer dans le sexe et même si ça ne te répugne pas, dans le fion. –Le quoi ? –Le fion, le cul, le trou de balle, l’anus, tu comprends maintenant ? –Tu veux que je te sodomise avec cet énorme engin ? –Ne t’en fais pas, il connait le chemin, ce ne sera pas la première fois. Elle donne le dernier coup de pompe et tâte la raideur du gode. –Il est dur comme du bois. –Oui, mais au contraire du bois, il garde une certaine souplesse ce qui est assez agréable quand il te pénètre. Tu es prête ? –Dis-moi ce que je dois faire. Je m’allonge sur une serviette sur le lit, m’enduis le haut des cuisses et l’anus de graisse et me titille le clitoris. Quand je sens que je suis assez lubrifiée, j’écarte au maximum les cuisses. –Vas-y, enfonce-le-moi doucement dans le sexe. Brigitte me regarde un peu apeurée, mais s’avance et pointe le gland du gode sur mes lèvres intimes. –Vas-y, pousse doucement. Je sens qu’elle commence à pousser, le gland du gode écarte lentement mes lèvres et s’enfonce en m’écartelant. J’ai le souffle un peu coupé, mais j’adore cette sensation de la pénétration, de la possession, sentir cet engin s’enfoncer doucement au plus profond de mon être me comble de bonheur. J’en veux encore. –Vas-y, enfonce-le encore. Elle pousse de toutes ses forces et fini par sentir qu’il est arrivé au tréfonds de mon sexe, qu’il cogne contre mon utérus. –Laisse le un moment comme ça, sans bouger, je veux le ...
    sentir bien enfoncé en moi. Brigitte est livide elle doit se demander si je ne suis pas folle. Je tends la main sur ma gauche, me saisit du gode à main et lui tends. –Celui-là, il va faire le passage pour l’autre dans mon fondement. Elle me regarde étonnée. –Tu le prend par la poignée et tu le dirige vers mon cul. Ne t’en fait pas, je suis habituée, ça va bien se passer, il va entrer comme papa dans maman. –Ok, si tu le veux. Je me retourne et, tout en maintenant mon sexe rempli, je me mets à quatre pattes en écartant bien les jambes pour ouvrir au maximum mes fesses et laisser un passage royal au gode. Elle se saisi de l’engin et le dirige sur mon anus. Elle l’ajuste bien, et sans que j’ai besoin de lui dire quoi que ce soit, elle l’enfonce sans hésiter d’une seule traite jusqu’à la garde. –Oui, comme ça, tu es géniale. Je suis possédée par deux énormes pieux qui me remplissent les deux orifices. Brigitte commence à faire faire des aller-retours dans mon anus. Elle maintient le second en place. –Lâche un peu la pression sur le premier et quand il est un peu sorti, tu pousses de nouveau. Elle s’exécute, ce qui a pour effet de faire sortir le gode qui me remplit le sexe. Quand elle constate qu’il est sorti d’une douzaine de centimètres, elle appuie de nouveau pour me l’enfoncer entièrement tout en faisant sortir l’autre de mon anus. Elle réussit par ces différentes pressions à en faire entrer un pendant que l’autre sort. Je suis labourée de tous les côtés, ces aller-retours ...
«1234...»