1. Initiation au SM d'une épouse.


    datte: 06/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Hardcore, Partouze, Auteur: michelemimi, Source: xHamster

    J’ai appris à connaître les relations de soumission et de domination avec mon mari. Ces relations ont pris part dans ma vie après quelques années de mariage. Lors de longues discussions, nous avons découvert que nous avions des envies communes. Il s’est révélé très dominateur dans ses fantasmes et mois très soumise contrairement à ma vie active. Nous avons donc décidé de découvrir ces plaisirs très spéciaux. Au fil du temps il a su m’imposer des contraintes, des postures, des ordres concernant ma vie au sein du foyer, à l’extérieur ou dans nos rapports intimes. De femme mariée, je suis devenue sa chienne soumise, prête à tout pour combler ses moindres désirs. Mes tenues ont inévitablement changé, mais aussi mon comportement. Lui totalement en accord avec son nouveau statut de maître, ne se gênait plus pour m’asservir, m’humilier. L’humiliation était sa préférence, il aimait me voir dans cet état, à sa merci et à celles des autres. L’avilissement que je subissais était le moteur de nos fantasmes. Au fil du temps, j’ai appris à être docile, il jouait avec mon corps, mon esprit. Certains soir, des menottes m’emprisonnaient les poignets et les chevilles, un collier ornant mon coup et une laisse pendante sur mes reins. Mon éducation évoluant, ses désirs ont évolués bien sûr, toujours à la recherche de limites repoussées pour son plus grand plaisir. Cette soumission n’est pas constante dans notre vie. J’allie ma vie professionnelle, celle d’épouse et celle de soumise sans trop de ...
    contraintes. Je savais que pendant ses temps libres, il se connectait sur internet afin de recueillir des témoignages d’autres dominants et par la même occasion, ils échangeaient entre eux leurs expériences. Il me préparait à être humilier devant des inconnus. Un soir, un homme frappa à la porte. Selon ses vœux quelques heures plus tôt, j’avais pris mon apparence de soumise. Un homme grand se présenta à la porte. Il entra et mon mari, l’invitât à s’assoir sur le divan du salon. Je fus appelé à venir servir l’apéritif. Surprise mais aussi très inquiète de la suite, je me suis présenté à cet homme en bas résille porte jarretelles, string et soutien-gorges ; un collier de chienne auquel pendait une laisse. Sans dire mot, cet homme me regarda avec insistance comme pour s’assurer de ma position docile. Après quelques minutes, il me demanda : « Tournes toi que je vois la marchandise ! » Je sentais les regards de ces hommes qui par leur expression m’avilissaient déjà. Je compris, par leur conversation, qu'Alain avait donné à cet homme quelques détails sur mon éducation, mon physique, et s ma docilité. Puis l’homme en noir, me demandât : « Tu aimes ta position de soumise ? » « oui je l’aime Monsieur !» Mon mari me renvoya dans la cuisine. J’attendis presque une heure avant que cet homme m’appelle. Alain et l'inconnu, toujours assis me regardaient avec des yeux pétillants d’excitation. Puis Alain me dit : « Ton éducation a encore besoin de se parfaire pour que tu devienne une véritable ...
«1234...»