1. Eclipse (5)


    datte: 07/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: Eclipse,

    5) Libre service. Je me réveille, les idées encore embrumées. je passe ma main dans mes cheveux et, horreur, ils ne sont plus là. Il me faut quelques minutes pour remémorer la soirée et la tonte. Je file dans la salle de bain pour voir la tête que j'ai. Après le premier mouvement d'humeur, après tout, ça ne me va pas si mal, et il va bien falloir que je m'y fasse. Je me prépare pour aller en cours, rasée et épilée, je mets moins de temps à me préparer. La journée s'annonce difficile, mais heureusement, la fin de l'année approche et les vacances vont faire du bien. Arrivée sur le campus, les langues vont bon train, entre ceux qui me prennent pour une originale et ceux qui me prennent pour une perverse. Je m'amuse de ces rumeurs. J'ai 2 heures de cours avec le sauvage qui m'a tondue. Je lui en veux et pendant la première partie de son cours, je me tiens sagement, puis peu à peu, mes jambes s'écartent à nouveau pour lui offrir la vue sur mon sexe épilé. Si au début de son cours, il me regardait d'un air hautain, je vois bien que je le trouble. J'aurai ma revanche. Le sms tombe pendant le cours : « tiens toi prête pour ce soir, je passe te prendre à la sortie des cours, prends tes boules de geisha avec toi, tu en auras besoin». hum, ça veut dire qu'il va falloir que je rentre à midi pour me préparer, ce que je fais. Un corsage blanc en crêpe, et une mini jupe strech moulant mon fessier font l'affaire. Je me repoudre le nez, petit raccord de maquillage, et je repars pour les ...
    cours de l'après-midi. J'y arrive exténuée. L'après-midi se déroule lentement. J'ai encore sur mon corps les traces de ma soirée passée et dont certains sont encore cuisants mais j'aime cette sensation. Je m'apprête à monter dans la voiture, quand je note que la place avant est déjà prise. voici ma nouvelle élève, elle va s'occuper de toi. Je la détaille, ce qui de dos est difficile. Elle est blonde, fine, semble timide et me regarde discrètement via le miroir de courtoisie. La grosse voiture emprunte une route qui m'est inconnue. La route est pleine d'ornières et les boules de geisha font rapidement sentir leur présence. J'ai envie de me caresser mais je n'ose pas. Je plaque ma main sur mon sexe,il est brûlant, je sens que mon liquide commence lentement à s'échapper de mon vagin.Nous roulons ainsi en silence jusqu'à l'entrée d'une usine désaffectée. L'endroit paraît sordide, il reste des machines outils, les vitres aux fenêtres sont cassées, et l'ambiance est froide. Nous descendons de voiture, et je peux enfin observer la nouvelle recrue de mon maître. Ses cheveux blonds sont lâchés et encadrent son visage ovale et fin à la peau laiteuse ou sont logés des yeux bleux clairs. Elle me regarde et baisse rapidement sa tête. va l'installer sur l'établi ! Elle me prend la main pour me conduire non pas comme ça, regarde, comme ça ! il m’attrape par mon collier et tire sans ménagement. Il me lâche, et la petite main empoigne mon collier. Je ne pensais pas que cette silhouette si frêle ...
«1234»