1. Maman tres chaude, enfants pervers. (21)


    datte: 07/03/2018, Catégories: Hardcore, Tabou, Auteur: roo13, Source: xHamster

    Chapitre 21 : Nouvelle séance photos. Partie 2 J’ai encore les jambes écartées et les deux garçons cherchent tout de suite ma chatte sans se cacher. Regardant de nouveau dans le miroir je vois combien la vue est charnelle, érotique. Ma chatte rasée et lisse est humide, engageante et palpite légèrement. Je vois même mon jus qui coule le long de mes lèvres entrouvertes, sur la chaise. Bon dieu, qu’est ce que je mouille et ces deux jeunes hommes ont leurs yeux brillant qui fixe ma chatte. Je m’étire les jambes sans les resserrer et je remarque Mick et Pierrot qui reprennent leurs appareils et qui me regarde comme si ils attendaient ma permission pour reprendre des photos. Je ne sais pas si je dois les laisser faire et je referme mes jambes. En regardant dans le miroir je vois ma jupe toujours autour de ma taille, mes hanches exposés, mes jambes nues et mon clito sorti de sa gaine protectrice visible pour les garçons. Mes seins gonflés et mes tétons allongés et extrêmement dur d'excitation. - Je n’en reviens pas que vous avez réussi à me déshabiller, murmurai-je d’un regard gêné d'être ainsi presque nue devant eux. Pierrot a un sourire innocent sur son visage et Mick regarde ses pieds. - C'est ce que vous deux aviez envie depuis longtemps ? Me voir comme ça ? Le sourire de Pierrot s’élargit. - Oui, tout le temps, à chaque fois qu’on vous voit. Vous êtes si belle, si sexy. Dit-il avec confiance. « Tout le temps ! Il veut me voir nue, pour lui, tout le temps ! » Pensais-je. - Tout ...
    le temps ? Murmurais-je. Pourtant ce n’est pas tellement raisonnable pour moi de me montrer comme ça devant vous. Mes mains sont toujours ligotées, mes seins tendus par l’excitation mais mes jambes étroitement ensemble. Ce qui n’empêche d’ailleurs pas de voir le haut de ma fente humide entre mes cuisses fermées. - Kate, rien ici n’est déraisonnable, déclare Mick. - Vous êtes un modèle et nous... nous sommes des artistes. Combien de tableaux classiques sur la beauté de la femme n’auraient jamais été créés si des modèles comme vous ne s’exposeraient pas ? Renoir n’a-t-il pas demandé à ses modèles de se déshabiller ? - Donc… tout ce que je fais c’est de poser pour des artistes… - Exactement Kate ! Vous êtes belle et ravissante comme modèle, très talentueuse. Nous sommes tous deux très chanceux de vous avoir ici. Vous devez réaliser que l'art n'a pas de limite. La plupart du temps certains cherchent la photo choc ! Kate, soyons différents! Dit Mick d’une voix passionnée. Whaoo, il m’a presque convaincue... presque. Je remarque que Pierrot a toujours un œil sur mes seins et lui et Mick essayent encore de voir entre mes cuisses. - Alors considérons que c’est le cas ici, Murmurai-je, surprise moi-même d’autoriser ainsi la poursuite de cette séance photos. - Laisser vous aller quoi qu'il arrive. Faite ce qui vous semble naturel et nous on prend de belles et magnifiques photo. Je les regarde tourmentée. Mon coté maman et mon coté salope s’entre-chocs. En attendant Pierrot a pris son ...
«1234...9»