1. Annabelle progresse 8


    datte: 07/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: varari, Source: xHamster

    Après le déjeuner, fort agréable au demeurant bien que plus simple que la veille au soir, il vous a fallu revenir à son bureau. Eh oui, pendant que tu suces, ton travail n'avance pas, lui. Aussi, c'est fort studieusement que vous avez repris le cours du dossier durant les deux heures suivantes. Vers 17 heure tu refermais le classeur, en affirmant que les choses étaient dans l'ordre et que s'il le désirait, vous pouviez en arriver à la conclusion et donc, signer le protocole d'accord concernant le budget et le contrat approprié. Il se lève et se dirige vers le mini-bar, en disant que vous pouviez effectivement signer et aussi arroser le travail accompli, et la collaboration à venir. Ce faisant, il s'empare d'une bouteille de champagne et de deux flûtes qu'il te tend et il débouche le nectar. Il se rapproche de toi afin de trinquer et en profite, avec sa main libre, pour te caresser les fesses. Tu lui demandes de t'excuser un instant, reposes ton verre sur le bureau et t'éclipses vers les toilettes. Tu pensais bien soulager une envie , mais surtout tu présages de l'avenir proche et tu décides ne pas remettre les objets qui t'obstruaient les trous. Tu reviens dans le bureau soudain guillerette. Ce n'est pas la gorgée de champagne qui a pu te faire cet effet, mais plus certainement l'idée que tu te fais des minutes qui vont suivre. Et curieusement, ça t'excite. Après tout cet homme n'est pas mal du tout. Il est très gentleman. Il est cultivé. Il n'est pas mal monté, ce qui ne ...
    gâche rien et tu commences à prendre de plus en plus goût à ces &#034contraintes&#034, Serais-tu vraiment une grosse salope comme le prétendent ton homme et ton patron? De plus, te dis-tu, il ne faut pas désobéir à ton patron sous peine de nouvelle punition, surtout que tu ne sais pas encore ce que sera celle qui t'est promise pour ce week-end sans doute. Aussi te diriges-tu vers le bureau où est posé ta flûte de champagne. Tu la prends délicatement entre tes doigts et la portes à tes lèvres, lorsque tu sens la présence du gentleman en question dans ton dos. C'est d'abord son souffle que tu perçois, mais rapidement il se colle à toi. La chose dure au niveau de tes fesses, tu te dis que ça ne doit pas être son téléphone mobile puisque tu le vois devant toi, sur le sous-main directorial. Sa poitrine est maintenant contre ton dos et il t'embrasse dans le cou. Il pose sa flûte et prend aussi la tienne qu'il met également sur le bureau. Avec ses deux mains libres désormais, il s'empare de tes seins qu'il malaxe par dessus ta robe et se frotte allègrement le sexe sur ton postérieur que tu t'appliques d'ailleurs à ressortir, afin de bien le sentir. Vous êtes tous les deux hyper excités. Tu parviens à te retourner et à t'écarter de lui quelque peu. Tu remontes ta robe et la fais passer par dessus ta tête. Tu es nue devant lui, tu t'appuies sur le bord du bureau. Il se met à genou et s'emploie à te bouffer la moule à pleine bouche. Tu gémis déjà et tu coules sur sa langue. Il a l'air ...
«123»