1. Le coup de folie de mon ami Jeff


    datte: 07/03/2018, Catégories: fh, hplusag, Oral, Oral, pénétratio, extraconj, cocucont, Auteur: Arthus, Source: Revebebe

    s’apercevoir. Robert lui annonça dans les jours suivants qu’il l’avait rencontrée de nouveau dans la grande surface et qu’ils avaient discuté cordialement. Il avait trouvé Caroline plus attentive ; son regard était plus appuyé, et il avait été agréablement surpris. Ce jour-là, il était hélas pressé, mais avant de la quitter il lui avait demandé si elle accepterait de venir prendre un verre avec lui le mardi suivant. Il s’attendait au mieux à une hésitation, ou bien carrément à un refus ; à sa grande surprise, Caroline a accepté l’invitation. La semaine suivante, le hasard a voulu qu’en arrivant sur le parking du magasin ils se sont garés en même temps, et côte à côte. Il faisait un temps épouvantable, avec des trombes d’eau. Le sourire de Caroline a été radieux quand elle l’a reconnu dans le véhicule voisin ; leurs regards se sont croisés, et Robert lui a demandé d’un signe s’il pouvait la rejoindre. Sans hésiter, elle a accepté. Il a profité de la situation pour la complimenter ; il la trouvait charmante, attirante. Caroline semblait très troublée par les paroles de Robert, perturbée, incapable de dire un mot. Il a avancé son visage et a déposé un tendre baiser sur ses lèvres. Par réflexe, elle a eu un petit mouvement de recul, mais il a insisté et cette fois ses lèvres s’entrouvrirent, les langues se sont mélangées, et la main de Robert s’est posée délicatement sur un genou. Le baiser, jusque là timide, devint plus passionné. Délicatement, la main remonta doucement sur le ...
    haut de la cuisse jusqu’à toucher la petite culotte de Caroline, qui avait écarté légèrement les jambes ; mais elle eut une réaction de rejet. Les larmes aux yeux, elle expliqua que c’était la première fois qu’un autre homme l’embrassait, qu’elle n’avait connu que son mari ; elle avait honte, ça allait trop vite. Robert, qui s’attendait à cette situation, la consola. Il comprenait son désarroi. Il lui demanda de simplement réfléchir, que leur petite aventure lui servirait à pallier son envie de changement, ni plus, ni moins, et que cela ne nuirait pas à l’amour qu’elle porte à son mari. Il lui demanda simplement de réfléchir à sa proposition toute la semaine jusqu’à leur prochaine rencontre, et en plaisantant il lui proposa d’être son professeur d’amour. Pour elle qui trouvait que son mari la délaissait, par son manque d’originalité au lit, il était temps de prendre des cours. Ils rirent de bon cœur. Robert était conscient qu’il venait d’abattre sa dernière carte ; il se rassura, car au moment de quitter la voiture, Caroline l’embrassa tendrement. Jeff me dit que son épouse était ailleurs, perturbée durant toute la semaine ; lui aussi, d’ailleurs. Il n’osait pas intervenir, complice de son séducteur qui lui avait demandé de garder ses distances. Il avait atteint le point de non-retour : ce qu’il avait fantasmé allait peut-être se réaliser. Robert et Caroline se sont retrouvés sur le parking. Quand il l’a rejointe dans sa voiture, il pensait que l’aventure s’arrêterait là : ...