1. De délicieuses vacances (partie 1)


    datte: 07/03/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: DXD,

    Katherine ne m'expliqua pas exactement comment les choses arrivèrent, mais cinq minutes après avoir fini leurs glaces, elles eurent envie de se lécher autre chose Arrivées devant la voiture de Katherine, elles s'observèrent un moment, avant de soudainement passer à l'action. Katherine saisit la Blonde par la taille, la Blonde lui enlaça le cou. Elles s'embrassèrent furieusement, chacune laissant libre cours au désir qui l'assaillait depuis un moment déjà. En hâte, Katherine ouvrit la porte de sa voiture, et s'assit sur le siège. La belle suédoise vint sur elle, et elles reprirent leur baiser, plus furieusement que jamais. La Blonde retira d'un coup sec le short de Katherine, puis le bas de son maillot, avant de lui dévorer l'intimité. Elle tournoyait sa langue telle une furie, et la belle brune se sentit décoller au 7ème ciel, et poussa un gémissement incontrôlé. Jamais personne ne lui avait fait un cuni aussi délicieux, à chaque mouvement de langue de la Blonde, une vague de plaisir la submergeait. Par pure habitude, Katherine eut envie de diriger le cuni, et posa sa tête sur la Suédoise, cherchant à lui imposer son rythme. La belle nordique lui saisit les poignets, et les plaqua contre le siège de la voiture. Elle accéléra ensuite le rythme diabolique de ses coups de langue, faisant vibrer Katherine des pieds à la tête. Celle ci se dit alors qu'après tout, se laisser faire pourrait être bien étant donnée la situation et la plaisir qu'elle en tirait. Lorsque la Blonde eut ...
    fini son cuni, elle se redressa, et embrassa langoureusement Katherine, tout en la doigtant avec vigueur. Les doigts experts de la Blonde firent littéralement hurler Katherine, qui se secoua dans tous les sens, le corps en feu. La tenant par le cou, la belle Suédoise accéléra encore ses assauts, jusqu’à ce qu’une immense vague de plaisir parcourt le corps de Katherine, emportant tout avec elle, et la faisant jouir à fond. Katherine poussa un hurlement, eut un spasme terrible, et s’écroula, épuisée sur le siège de la voiture. La Blonde s’assit contre le dossier du siège, en se pelotonnant contre Katherine. « C’est la première fois que je baise une française dit elle. J’avais déjà baisé ton mec il y a six mois, c’était mon premier français. Je crois que j’adore vous faire des choses à vous les français, je viendrai souvent en vacance ici... » « Hmm tu es la bienvenue ! » Vous l’aurez compris, la hache de guerre était définitivement enterrée entre Katherine et la Blonde (même si elle avait pas vraiment été déterrée). En me racontant ça, Katherine avait un sourire radieux, de celle qui est aux anges. « Donc tu lui en veux plus d’être aussi sexy que toi ? Lui demandai-je. » « Non. Elle a de plus gros seins, mais j’ai de plus belles fesses, ça équilibre. Et puis elle est sexy, bi-sexuelle, et suffisamment douée pour me combler, on est faites pour s’entendre. » En même temps qu’elle me racontait tout ça, je continuais ma cuisine, lui tournant le dos. Soudain, je la sentis derrière ...
«1...345...16»