1. [Lu sur le Net] Tante Gisèle, maman, et les


    datte: 08/03/2018, Catégories: Mature, Auteur: bogoss50100, Source: xHamster

    sans arrêt ! AAAAAhHHHH, ouiiiiii…OOOoohhh, OOhh, OOOoohhh, ouiiiiii ! Oh mon dieu ! Mon Dieu ! Quand ses convulsions se calment, elle se décroche de mon corps et se laisse tomber sur le lit pour reprendre son souffle. - Doux Jésus...Je ne savais pas que çà peut-être si bon ! Et aussi fort ! Elle me regarde avec émerveillement. - Je comprends pourquoi ta tante est rayonnante de joie ! Et tu bandes toujours ! Mon dieu qu’elle bite ! AH ! C’est beau la jeunesse. - Sabine, tu es si belle quand tu jouis. On continue ? - Bien sûr mon chou ! Prends-moi encore ! J'att**** ses jambes pour les mettre sur mes épaules puis je commence à lui donner de puissants coups de queue, bien à fond la chatte. Bientôt sa tête roule de droite à gauche et quelques minutes après je reprends ses chevilles pour les pousser derrière sa tête. Sa chatte gonflée par ma bite est toute à moi et je la baise comme un fou. Sabine ne peut s'arrêter de gémir en me traitant de salaud mais ça lui plait vachement et elle ne va pas tarder à demander grâce. Cette fois je veux jouir avec elle. Ses yeux sont verrouillés sur les miens et nous nous embrassons passionnément, ou simplement nous restons face à face pour mesurer le plaisir de l'autre sur son visage. Je vois peu à peu sur son expression qu'elle n'est pas loin de jouir. J'intensifie le pilonnage de ma bite au plus profond de sa chatte. - OOOhhhh…je vais jouir. Lui dis-je en gémissant. Elle gémit encore plus fort que moi tandis que sa chatte se verrouille sur ...
    ma bite au moment où je crie en balançant mon sperme profondément dans son vagin frémissant. - Ouaiiiiss ! Je jouiiiissss. Je jouis dans ta belle chatte brûlante ! - Vas-y crie-t-elle ! Donne-moi tout ! OOOhhhh ouiii, moi aussi je jouiiis avec toi ! Oohh, putain, ouiiiii, remplit moi de ton foutre ! OOhh Dany, c'est boooonnnn! Dany… Dany… OOOoohhh Dany ! Apres cette merveilleuse jouissance mutuelle, on reste collés l’un dans l’autre, à câliner un moment bouche contre bouche. Je sens sa chatte palpiter sur ma queue ramollie mais il faut que je garde des f***es car ma tante est sûrement rentrée. Je lui demande si je peux prendre une douche avant de partir. - Pas de problème ! Ma douche est à toi et quand tu veux quand mon mari n’est pas là ! Mais je ne n'ai pas envie de lâcher ta bite que je sens encore bien à l'intérieur de moi. Tu parles ! A f***e de la presser avec ses muscles intimes ma bite regonfle dans son vagin trempé. - Pas de problème, belle dame… Je l'att**** par les fesses et je roule avec elle sur le bord du lit. - Tu te moques de moi ? - Pas du tout ! Tu es trop bonne pour que je te lâche. Elle m'att**** par le cou et je me lève en la maintenant bien par son cul. Sans s'en rendre compte elle essaye de se baiser sur moi. Avec ses fesses bien en main, je la soulève et la redescend sur ma bite et après environ trois minutes, Sabine jette sa tête en arrière avec un cri de femelle sauvage quand elle se donne de nouveau. Je n'en reviens pas de la facilité qu'elle a de ...
«1...345...»