1. ma femme me surprend ! (1 )


    datte: 08/03/2018, Catégories: Anal, Partouze, Première fois, Auteur: gabcris, Source: xHamster

    l'arrêter peu après. Sabine se mit à gémir et je réalisais que mon fantasme était en train de prendre forme. Un homme était en train de branler mon épouse sous mes yeux. Mon cœur se mit alors à battre très fort et une forme inconnue de jalousie me prit. C'est à ce moment que François décida de se lever et de sortir son sexe de son pantalon. Il attrapa Sabine par la nuque et l'attira vers lui. Sabine, remua la tête comme pour refuser mais François força ses lèvres et pénétra sa bouche. Elle commença à sucer ce sexe tendu avec application. A côté d'elle, j'avais le sexe bandé sorti à l'air et n'avait droit ni à une caresse, ni même à un regard. Je regardais ma femme faire une fellation à un autre homme, visiblement un peu contre son gré. Puis François sortit de la bouche de ma femme et la prit par la main. « On va dans la chambre pour la suite, dit fermement François. - Romain, je ne sais pas, sanglota Sabine... - Fais ce que tu as envie ma chérie. Si tu veux tout arrêter, on s'en va. » Mais François ne tint pas compte de cette conversation et entraîna Sabine avec lui. Dans la chambre, il assit Sabine et m'invita à venir devant elle. Visiblement soulagée de ma présence, elle me prit en bouche et commença à me sucer avec toute la douceur dont elle sait faire preuve. François passa derrière Sabine et fit glisser ses bretelles sur ses épaules. La robe tomba un peu dévoila la poitrine nue de ma femme qui avait oublié de mettre un soutien gorge. François se mit à malaxer les seins ...
    de Sabine en insistant sur ses mamelons qu'il darda. « Elle suce bien ta femme, lança François. Tu as de la chance d'avoir cette petite salope à la maison! » Cette phrase aussi insultante qu'inattendue, eut raison de ma résistance et j'ai joui dans la bouche de Sabine qui avala toute ma semence. François, enleva alors la robe de Sabine et l'invita à s'allonger sur le lit. J'eus alors la vision de ma femme en porte-jarretelles, bas et escarpins allongée sur le lit d'un autre. Cet autre lui écarta les jambes d'une main lorsqu'elle tenta de les rapprocher. C'est dans cette position qu'elle le regarda se dévêtir et enfiler un préservatif. Moi, je m'étais écarté du lit comme abasourdi par ce qui venait de se passer. J'étais encore habillé et seule ma verge qui avait perdu sa dureté sortait de mon pantalon. Lorsqu'il fut nu, François s'allongea sur ma femme et la pénétra sans même un mot. Je voyais les mouvements de bassin de François et imaginais ce sexe aller et venir dans le sexe poilu de ma bien-aimée. Je ne pouvais quitter des yeux cette scène et je commençais à ressentir de la honte et de la jalousie. Une autre était en train de baiser ma femme sous mes yeux... et je ne faisais rien... juste regarder ce spectacle dégradant... Mon regard se posa alors sur le visage de Sabine. Ses yeux étaient emplis d'une sorte de tristesse qui me déchirait le cœur. Elle tendit la main vers moi pour que je m'approche d'elle, ce que je fis. Je me suis assis à ses côtés et elle saisit ma main ...
«1234...7»