1. Un Week end de désir - Chapitre 4


    datte: 08/03/2018, Catégories: Hardcore, Première fois, Auteur: wolvie81, Source: xHamster

    elle approcha son vagin vers la verge de son partenaire. Ce dernier, avec sa main, dirigeait son outil de plaisir pour conserver le bon cap vers le délice charnel. Les deux sexes à peine frôlés, il enfonca d'un grand coup son pénis dans la chatte de sa partenaire, qui bien que surprise, apprécia cette entrée en f***e, annonciatrice qu'elle allait peut-être enfin prendre cher et calmer ses pulsions au moins pendant quelques heures. L'homme restait sans bouger au fond de la chatte de sa partenaire, puis la regarda dans les meveilleux yeux verts, l'air fier et commenca délicatement à reculer son bassin pour mieux l'avancer encore délicatement. Ces mouvements faisaient hurler de plaisir une Emmy enfin soulagée qui n'hésitait pas à insérer sa langue au fond de la gorge de son partenaire pour éviter de réveiller les voisins tellement elle avait envie de hurler de joie à s'en rompre la gorge. Cette sensation de libération était encore plus excitante pour elle et elle s'imaginait recommencer ce vide sans sexe pour regoûter à ce plaisir. Mais elle aimait trop se faire sauter pour arriver à tenir ce jeûne. Finalement cette expérience sera unique et elle décida de s'y plonger encore plus corps et âme et déguster chaque frottement de ce sexe épais contre ses parois vaginales, déjà en lubrification intense. Et comme pour céder à sa frustration, elle hurla : &#034Plus fort, plus vite ! Je ne suis pas ta cousine, bordel ! Défonce-moi la chatte, petit puceau !&#034. Tout en continuant de se ...
    faire limer son trou d'amour désormais pleinement lubrifié de jute, elle baissa sa jambe et sauta au cou de l'homme, la bite toujours à l'intérieur d'elle. &#034Tapes bien dans le fond maintenant ! Fais-moi jouir, je suis ta pute !&#034 L'homme, les mains pleines, profitait de cette excitante position pour malaxer les fesses de sa compagne, tout en les levant et en les baissant sur son sexe à un rythe régulier, mais intense, au point que ses mains finirent par ne plus arriver à suivre l'entrechoquement de ces deux sexes. Emmy appréciait les frottements intenses dans sa chatte, mais n'était pas pour autant complètement satisfaite à cause de la position qui l'empêchait, tout comme lui, d'utiliser ses mains pour autre chose que de la maintenir suspendue à cette verge toute dure. Emmy désenclencha la position, descendit de sa &#034monture&#034 et suça quelques secondes la bite, plus par gourmandise que pour faire plaisir à son partenaire. Emmy se releva et dit à son partenaire : &#034On est assez chaud maintenant, passons aux choses sérieuses dans un lieu plus confortable.&#034 L'homme ne dit toujours pas un mot et se contenta de suivre. En même temps, il n'avait pas trop le choix, puisqu'Emmy le dirigeait en lui tenant fermement le sexe, le branlant délicatement jusqu'à ce qu'ils arrivèrent à la chambre. Ils n'avaient même pas pris le temps de se secher qu'Emmy poussa son sauveur sur le lit, se moquant totalement que le mobilier devienne tout trempé : il l'aurait été de toutes ...