1. i****te Devorante 2


    datte: 08/03/2018, Catégories: Tabou, Auteur: tamilboy69,

    A la conquête de l’âge La journée était donc passée, allongé sur son lit, Maïwen dans ses bras, Alexandre faisait le bilan. Il avait trouvé un moyen de mettre sa mère à ses pieds et couché avec sa sœur et sa cousine. Il ne restait qu’un obstacle entre lui et Sylvia, son père. Par chance, celui-ci s’occupait souvent de sa tante et de son oncle, laissant le champ libre à son fils. Aussi un jour celui-ci eut une idée pour varier les plaisirs que lui conféraient ses deux amantes. Inspiré par un site voyeur consulté récemment, il dépensa le peu d’argent qu’il possédait pour acheter une caméra, la plus discrète possible. Satisfait de son achat, il rejoignit sa chambre et fit part de son plan à Maïwen et Victoria. Cette dernière fit diversion, demandant à sa mère de l’entrainer à conduire pour son permis. Se retrouvant donc seul avec sa cousine, Alexandre entama ses petits travaux. Il plaça la caméra dans la grande armoire parentale, le plus près possible du miroir, meuble où la famille rangeait tous les ouvrages épais ou ennuyeux, souvent les deux, sans jamais les ouvrir. La cache idéale, en partant du principe que personne n’irait fouiner. Caché derrière une encyclopédie l’appareil était presque invisible, seul l’objectif dépassait. Enfin, il la relia en wifi à son ordinateur. Heureux de son idée le jeune homme célébra cette réussite dans son lit, en compagnie de sa cousine. A peine sa mère rentrée Alexandre se précipita devant son écran, sa cousine et sa sœur ne tardèrent pas à ...
    le rejoindre, curieuses. La chambre était vide, quelques minutes passèrent, déçu Alexandre allait éteindre son portable, il n’aurait qu’à lancer l’enregistrement, lorsqu’une paire de jambe passa devant l’écran. Un sourire illumina le regard du jeune homme, il ne savait pas à quoi s’attendre mais le simple fait d’épier sa mère l’excitait. Sylvia se plaça face au miroir, le garçon était satisfait de l’angle, on voyait intégralement la femme. Celle-ci s’observait, se recoiffant, ne se doutant pas de la présence de la caméra. Le regard de son fils courrait partout sur elle, la déshabillant du regard. L’imagination devint réalité, la jupe glissa sur les longues jambes bronzées, la culotte tomba aux pieds de Sylvia. La chatte était ornée d’un duvet en triangle, légèrement rasé. Le haut tomba à son tour, les seins lourds de la femme étaient à l’air libre, encadrés par une belle chevelure brune. Elle restait là à contempler son corps, sans prendre la peine de s’habiller. Elle essaya plusieurs tenues, tout y passait, des sous-vêtements aux chaussures. Elle revint en tenue d’Eve, et s’assit sur son lit. Elle fit alors un mouvement, un simple geste qu’Alexandre avait vu maintes fois ses amantes exécuter, elle écarta les jambes et apposa sa main sur sa chatte. Victoria et Maïwen s’étaient rapprochées de l’écran qu’elles avaient jusque là ignoré. Les caresses ne durèrent que quelques instants, Sylvia se leva, et ouvrant l’armoire, fouilla dans les tiroirs où Alexandre avait trouvé le plug. ...
«1234...8»