1. Contretemps


    datte: 08/03/2018, Catégories: fh, inconnu, hotel, voyage, massage, Oral, pénétratio, hdanus, occasion, Auteur: Raphael rêve, Source: Revebebe

    Aéroport de Roissy Charles de Gaulle, il est 8 heures. Je viens d’apprendre que j’ai été surbooké sur mon vol. La gêne de l’hôtesse à l’enregistrement est manifeste et ses sourires ne suffisent pas à calmer mon agacement. Je sors d’un vol de 11 heures en provenance de la Réunion et je devais repartir immédiatement pour l’Islande afin de négocier un très gros contrat d’exportation de vanille. J’ai trente ans. Huit ans auparavant, j’ai hérité prématurément de l’entreprise agricole familiale que je me suis efforcé de redresser. J’ai sacrifié toute vie personnelle au développement international de cette petite entreprise et le contrat que je dois prochainement conclure devrait me permettre d’asseoir définitivement la solidité de cette société. Surbooké ! L’hôtesse m’indique qu’un autre avion doit partir le surlendemain en fin de journée. — Ai-je le choix ?— Je suis sincèrement désolée, Monsieur Masson. Bien évidemment, vous serez hébergé et nourri à nos frais et nous vous indemniserons intégralement du prix de votre billet.— M’indemniserez-vous de la perte du plus gros contrat de ma société et des licenciements qui vont en découler ? Mon interlocutrice bégaie, totalement déstabilisée. Je suis inutilement cruel. D’une part, elle n’y est pour rien et d’autre part, j’avais pris quelques jours de marge pour aller voir un ami à Reykjavík, de sorte que ce retard n’aura pas d’autre conséquence sur ce rendez-vous que l’agacement que je ressens à ce moment. Je ferme les yeux et me ...
    contrains à me calmer avant de demander, d’une voix aussi calme que possible à l’hôtesse de m’appeler un taxi. Hôtel Pullman, proche de l’aéroport. Le personnel est aux petits soins en raison probablement des consignes de la compagnie. Un groom m’ouvre une suite confortable composée d’un petit salon sobrement meublé de deux fauteuils placés autour d’une table basse et d’un bureau. La chambre est spacieuse et le lit immense, recouvert d’une couette épaisse et de multiples oreillers, semble me tendre les bras. Les larges baies vitrées, s’ouvrent sur un temps gris et pluvieux renforçant l’aspect douillet de ce cocon. Autant profiter de ce congé forcé pour me reposer. Je n’ai pris aucun dossier, l’activité se passera bien de moi pendant deux jours. Je décroche le téléphone et demande au room-service s’il est possible de réserver un massage. Mon interlocuteur m’explique que le centre de fitness est actuellement en cours de rénovation mais qu’ils peuvent, si je le souhaite, faire installer une table de massage dans ma chambre, ce que j’accepte finalement. Il me précise par ailleurs que le sauna et le hammam sont parfaitement accessibles si je souhaite réserver un créneau. J’en profite donc pour bloquer un créneau en fin d’après-midi. — Quel type de massage souhaitez-vous ? m’interroge le réceptionniste. Californien, suédois, aux pierres chaudes ? Un massage ré-énergisant ? Ou tout autre massage de votre choix. Je reste silencieux. Il y a des années que je ne me suis pas offert un massage ...
«1234...11»