1. Contretemps


    datte: 08/03/2018, Catégories: fh, inconnu, hotel, voyage, massage, Oral, pénétratio, hdanus, occasion, Auteur: Raphael rêve, Source: Revebebe

    remontant. Je sentais la chaleur de ses paumes, la douceur de ses doigts qui étiraient les muscles de mon corps, les enveloppant avec une sensualité irrésistible. Ses mains descendaient toujours plus loin le long de mon dos. S’arrêtant d’abord au niveau de mes reins, avant de s’aventurer sur le haut de mes fesses À chaque mouvement, elles remontaient avant de descendre un peu plus bas. Afin d’éviter tout geste de ma part qui pourrait être mal interprété, je m’efforçai de me convaincre que le massage impliquait tous les muscles, dont ceux de mes fesses, mais la sensualité, la douceur dont ma masseuse usait à chaque caresse sur ma peau provoquait en moi un peu plus d’excitation à chaque fois. Alors que ses mains descendaient une nouvelle fois le long de mon dos, avec une lenteur très prononcée, je sentis l’avant de ses doigts poursuivre leur chemin sous la serviette en suivant mon sacrum, effleurer mon anus avant de s’écarter sur chacune de mes fesses. Je sentis dans le même temps la poitrine de Marion effleurer le haut de mon dos tandis qu’elle se penchait vers l’avant pour emmener ses mains le plus loin possible. Je ne parvins pas à retenir un soupir plus prononcé. Tandis que ses mains remontaient vers mon cou, je sentis à nouveau son souffle dans mon oreille : — Ça vous plait ? Je répondis dans un souffle : — Beaucoup, continuez. Laissant désormais libre cours à mes fantasmes et à mes envies tant j’étais excité par la situation. Ses mains descendirent une nouvelle fois, ...
    plus loin encore. Ses doigts passèrent sur mon anus, y exerçant une légère pression avant de descendre plus loin encore et de remonter le long de mes fesses. Je soupirai à nouveau bruyamment. La serviette, qui était descendue, tomba par terre probablement entraînée par les mouvements de Marion. Cette dernière s’adressa à moi de sa voix douce : — Souhaitez-vous que je remette la serviette ? Conscient que cette question était une demande implicite pour déterminer l’orientation de ce massage, je répondis dans un souffle, en avalant ma salive : — Ne risque-t-elle pas de vous gêner dans vos mouvements ? Marion, dont les mains longeaient à nouveau les muscles de mon dos me répondit, alors que ses doigts s’engageaient une nouvelle fois entre mes fesses et que ses seins caressaient encore mon dos : — Comme vous pouvez le sentir, je suis plus à l’aise sans. Elle ponctua sa phrase en emmenant ses doigts plus loin encore vers mes couilles qu’elle caressa légèrement avant de remonter, cette fois-ci en suivant ma raie et en s’arrêtant franchement sur mon anus qu’elle massa légèrement avant de remonter. Je répondis d’un soupir aisément compréhensible sur ma volonté de lui laisser libre accès à tout ce qu’elle souhaitait masser. J’entendis Marion se déplacer et vis ses jambes disparaître de mon champ de vision tandis que ses doigts d’une seule main parcouraient le long de mon dos, descendaient légèrement entre mes fesses, passaient à deux doigts de mes testicules et repartaient le long de ma ...
«1...345...11»