1. Baby-sitting de rêve


    datte: 08/03/2018, Catégories: ff, ffh, jeunes, couplus, voisins, fépilée, anniversai, fsoumise, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, BDSM / Fétichisme, facial, Oral, Oral, Oral, pénétratio, fdanus, fsodo, sm, fouetfesse, init, totalsexe, couple+f, vêtements, Auteur: Chrystelle,

    d’eau fraîche. Il est près de 23 heures déjà, ils doivent rentrer vers minuit trente. Je me dirige vers la chambre de l’enfant pour m’assurer que tout va bien, ce qui est le cas. Un amour à garder. En retournant vers le salon, je passe devant la porte de la chambre des parents ; la lumière de salle de bain parentale est restée allumée, je vais aller l’éteindre. Je remarque alors la commode de Chrystelle ouverte, un tiroir rempli de trésors de dentelle, nylon, satin, soie Je suis attirée, mes yeux pétillent, je m’approche, admire, et bien évidemment, je touche. J’adore. Sans être fétichiste, j’ai toujours été attirée par la belle lingerie mais jusqu’à ce soir cela est resté sage. Certes, quelques balconnets et autres tangas ou strings font partie de mes trésors, mais jamais je n’ai porté de porte-jarretelles, ou mieux encore de guêpière comme celle que Chrystelle a mise ce soir. Pour ma part, si je préfère effectivement porter des Dim up plutôt que des collants, je n’ai jamais osé franchir le pas. En tout cas, pas avant ce soir Effectivement, l’occasion est trop belle et l’ensemble que je viens de découvrir est irrésistible, en dentelle noire brodée d’or. Il y avait là un délicieux balconnet, le string assorti minimaliste, et le divin porte-jarretelles. Je me sens rougir en même temps que l’excitation grimpe, tout comme l’envie d’essayer de suite. Il ne me faut pas plus d’une minute pour me retrouver nue devant le grand miroir de la chambre de Chrystelle et Xavier, admirant ...
    mon reflet de jeune fille plus très sage. Mon piercing strass au nombril scintille, je remarque mes seins aux tétons dressés que je prends soin d’exciter encore davantage en les pinçant entre mes pouces et index, les caressant jusqu’à venir jouer avec ma langue dardée alors que je tire le téton vers ma bouche. Mes yeux glissent sur le reflet de mon corps nu jusqu’à mon pubis blond et clairsemé. Je me saisis du délicieux porte-jarretelles, le pose sur mes hanches avant de le fixer, prenant soin de positionner les jarretelles de part et d’autre de mon pubis. Puis je pose le balconnet sur mes seins, les couvrant de cette précieuse dentelle, ce 90B est parfait sur moi. Mais les jarretelles tirebouchonnent sur mes cuisses, je me veux belle, désirable, autant que pouvait l’être Chrystelle ce soir, aussi parfaite. Dans le tiroir du dessous, je trouve une multitude de bas noirs, gris, chairs y compris des pochettes de bas neufs. — Oh, les mêmes que ceux de Chrystelle, desCarnations de Gerbe ! Je ne peux résister, j’ouvre l’emballage et sors ces quelques grammes de nylon qui vont changer ma vie. Assise sur le bord de leur immense lit je prends soin de rouler puis d’habiller mes jambes de cette seconde peau humm, un délice, des bas si fins j’adore ! Je fixe les jarretelles devant puis, en me soulevant légèrement, derrière, avant de me remettre debout face au miroir Je ne peux pas les abîmer, il me faut des chaussures. Dans le dressing, toute la partie basse en contient des dizaines de ...
«1234...15»