1. Vu sur le net 3


    datte: 08/03/2018, Catégories: Gay, Auteur: yohann51,

    Pendant les deux mois qui suivirent je retrouvais Max deux fois par semaine, une fois au gymnase et une fois à l'appartement. Au gymnase mon amant était toujours doux et plein de prévenance tandis qu'à l'appartement il était odieux et me prenait toujours avec sauvagerie. Chaque séance me laissait chaque fois plus meurtri mais cette expérience me plaisait et j'en redemandais. Ce jour là alors que Max venait de partir, j'étais encore allongé sur le coussin quand j'entendis la porte du gymnase s'ouvrir. Croyant que Max avait oublié quelque chose je dis 'C'est toi amour ? ' Mais ce n'était pas Max, les personnes qui venaient d'entrer étaient les deux élèves à qui j'avais fait quelques misères au hand ball. Celui qui s'appelait Patrick dit à celui qui s'appelait Marc 'Tu vois ce que je vois ? - Oui on dirait que le prof s'amuse bien'. Je voulus me lever en leur disant 'Ce n'est pas ce que vous croyez'. Patrick fut plus prompt que moi, il me maintint sur le coussin tout en glissant un doigt entre mes fesses puis il me dit goguenard 'Nous on croit rien on voit simplement que tu as le cul défoncé et plein de jute et ne me dit pas que ça vient de ta bite on voit bien qu'elle toute sèche. Qu'en penses tu Marc ? - Comme toi Patrick je vois une salope qui vient de se faire mettre une grosse bite dans son cul de pute. - Ca alors je n'aurais jamais cru que tu sois une salope de pédé et toi Marc. - Moi non plus mais il fut nous rendre à l'évidence, notre grand sportif est aussi un trou à ...
    bite. - Est ce que tu crois que cette charmante petite demoiselle consentirait à nous soulager les couilles. - Je ne sais pas, nous ne sommes peut-être pas assez bien pour elle, elle préfère donner son cul au prof. - Vous n'êtes pas marrant, c'est ridicule. - Comment ça ridicule salope, ce n'est que la vérité, on a vu le prof sortir d'ici, on est rentré et on te trouve à poil le cul plein de jute, je ne vois pas ce qui est ridicule de dire que tu donnes ton oignon au prof. - Et sa bouche aussi, regarde Patrick elle a de la jute sur les lèvres. - Tu as raison, je n'avais pas vu, en plus c'est une pompeuse. - Quelle salope - Tu as raison. - Mais tu sais pour répondre à ta question pourquoi lui demander de nous soulager, il n'y a rien à demander, il n'y a qu'à se servir, je ne crois pas que cette pouffiasse portera plainte pour viol avec ce qu'on sait, on va la baiser qu'elle soit d'accord ou pas. - Arrêtez, ce n'est pas la peine de prendre les choses comme ça, c'est vrai que je baise avec le prof mais je ne suis pas sa propriété, je peux aussi baiser avec d'autres et pour cela ce n'est pas la peine de vouloir employer la f***e. - Tu veux dire que tu acceptes qu'on te baise ? - Non ce que je veux dire c'est que si vous voulez j'accepte de baiser avec vous, de vous offrir mon cul et ma bouche, vous savez j'adore la baise alors je ne vois pas pourquoi je vous refuserais ce que j'accorde à Max. - ça alors ! ! ! - Alors vous voulez baiser oui ou non. -... - Vous vous décidez ou je ...
«1234...7»