1. Vu sur le net 3


    datte: 08/03/2018, Catégories: Gay, Auteur: yohann51, Source: xHamster

    son pied, je me suis remis à bander, je crois que je vais encore monter cette poulette. - Mais bien sur mets lui en un coup, je suis sur que cette pute en veut encore. - Je ne vais pas me gêner, mais j'ai envie de la prendre en levrette. - Tu veux que je t'aide à la mettre à quatre pattes. - Non je vais le faire seul. Merci'. Marc me mit sur le ventre, il replia mes cuisses sous mon corps de telle sorte à ce que je me retrouve le cul en l'air. De moi-même j'écartai les cuisses et cambrai mes reins, Patrick dit 'Regarde Marc tu vois comment notre salope tend son cul, tu vois qu'elle a encore envie de prendre de la bite dans son cul. - Tu as raison, pourtant regarde comment son trou est ouvert. - C'est vrai mais ça n'est pas le problème, elle ce qu'elle aime c'est de se faire limer. - Et puis comme elle veut bien et que je bande je ne vais pas me faire prier. - Tu as raison, vas-y baise la'. Marc promena sa bite érigée dans le sillon de mes fesses puis après m'avoir pointé il me pénétra jusqu'à la garde d'un violent coups de reins qui me fit gémir. Quand au bout de quelques minutes Marc explosa, je pris un plaisir intense. Quand je revins à la réalité, mes deux amants étaient allongés près de moi, leurs sexes flaccide et maculés de sécrétion anales et séminales reposaient sur leurs cuisses, je leur souris et leur dis 'Quelle baise, je n'avais jamais joui comme ça, vous ...
    m'avez baisé comme des dieux. - Tu sais si on t'a si bien baisé c'est tout simplement parce que tu es la reine des baiseuses, tu sais toutes les gonzesses qu'on a baisé Patrick et moi ne nous ont jamais donné ce que tu nous a donné. - Ah bon. - Je te signale qu'on t'a enculé trois fois chacun plus les quelques pipes que tu nous as faites, jamais une gonzesse n'accepte de se faire planter six fois et en plus de sucer. - En tous cas moi j'ai aimé, d'accord j'ai le cul en chou-fleur, mais qu'est ce que ça a été bon. - Pour nous aussi tu sais. - Alors tout est bien. - Bon si tu veux on peut aller prendre un verre ensemble. - D'accord mais avant au lavage car moi je suis tout poisseux de jute. - Nous aussi et on a les bites pleines de merde. - Alors allons-y'. Nous nous lavâmes puis après s'être rhabillé, nous partîmes boire un verre. Au café je dis à Marc et Patrick que j'aimerais bien recommencer cette petite séance avec eux, on se mit d'accord pour que chaque semaine ils viennent après le départ de Max. Pendant les deux semaines qui suivirent je me partageai entre Max, Marc et Patrick, ce que je vivais était génial mais déjà dans mon esprit une envie de nouveau germait. Les trois hommes ne me suffisaient plus je devenais de plus en plus pute et j'avais envie de me faire baiser par toute une bande de mecs. Je me dis qu'il faudrait qu'un jour j'en parle à mes nouveaux amants.
«12...4567»