1. Ma rencontre avec un jeune homme


    datte: 08/03/2018, Catégories: fh, fplusag, Oral, Oral, préservati, pénétratio, init, inithf, Auteur: Ptitecece75,

    Cette histoire a débuté l’an dernier. J’avais alors quarante-cinq ans. Je suis blonde, 1 m 65 pour environ 55 kg et je suis mère de deux enfants. Divorcée depuis quelques mois (mon ex mari est parti avec une autre) et le moral dans les talons, au comble du désespoir je finis par m’inscrire sur un site de rencontre. Je suis très vite submergée de demandes et même si beaucoup étaient vulgaires, cela m’a tout de même fait plaisir de voir que mes photos (toutes softs bien entendu !) avaient du succès. Un jour je reçois un message d’un jeune homme de dix-huit ans, Thomas, habitant près de chez moi, qui réagit sur une des passions que j’ai exprimées sur ce site. Son avis étant pertinent, une conversation s’engage alors entre nous, via mail. Puis un jour, il me propose d’échanger nos MSN pour discuter plus facilement, ce que j’accepte. Pendant plusieurs semaines, nous discutons et échangeons des mails de façon quasi quotidienne sur des sujets ayant largement dépassés notre passion commune. J’en suis venue assez naturellement à lui parler de mon divorce et de la solitude ressentie depuis. Au fil des jours, nos discutions commencent à dériver de plus en plus vers le sexe, même si c’est toujours de manière subtile. Nous avons également échangé plusieurs photos de nos personnes (sur sa demande). Une vraie complicité s’installe entre nous et j’en viens à attendre avec impatience mais également une certaine excitation nos discussions quasi quotidiennes. Un soir où notre conversation ...
    était devenue relativement chaude, il me demande si je peux lui envoyer une photo sexy. Étonnée, mais en même temps excitée, je lui demande ce qu’il entend par là. Il me répond qu’il aimerait bien me voir en sous-vêtement ou même nue. Je lui réponds que je n’ai pas de photos de moi ainsi (ce qui est vrai). Il me demande alors de prendre mon appareil photo et d’en faire pour lui. Sans réfléchir, je me revois en train de lui écrire de patienter quelques minutes le temps que je le fasse. J’ai simplement enlevé mon pantalon et mon chemisier, je portais une petite culotte et un soutien-gorge blanc. J’ai pris mon appareil photo et me suis photographiée allongée sur le canapé. Pas convaincue du résultat, j’ai malgré tout envoyé les photos à Thomas qui m’a répondu que j’étais superbe et que cela le mettait à l’étroit dans son pantalon ! Un peu gênée malgré tout, je trouve alors un prétexte pour me déconnecter. J’essaie de réfléchir à ce que je viens de faire et je n’y trouve aucune logique. Moi, une mère de famille divorcée de quarante-cinq ans, je viens d’envoyer des photos de moi en petite tenue à un ado de dix-huit ans ! Mais je suis bien obligée de reconnaître que la situation m’excite et que je ressens une certaine attirance pour Thomas qui, au fur et à mesure de nos discutions, s’est affirmé comme quelqu’un de déjà très mature. Et, même si ces derniers temps il a tendance à faire dévier nos discussions sur la chose, ce n’était pas pour me déplaire. Le lendemain, je consulte mes ...
«1234»