1. Des voisins bien sympas


    datte: 09/03/2018, Catégories: Masturbation, Partouze, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Lechat8,

    J'ai des voisins très sympas. Un couple sans enfants, ceux-ci étant grands et habitant assez loin. La femme, pas très grande, mignonne, une belle bouche avec des lèvres charnues, une poitrine lourde et encore ferme d'apparence. Le mari, plutôt grand, un peu bedonnant, toujours à l’affût d'une bonne plaisanterie, souvent salace, mais pas trop. J'ai l'habitude d'aller les voir pour discuter de choses et d'autres, jamais de manière sérieuse. Un après-midi où il faisait assez chaud, je vais les voir. Il est seul dans le jardin. « Où est Josette ? », c'est le prénom de sa femme, « Elle est en haut, dans sa chambre, elle se repose ». Je lui fais un clin d’œil : « Avec ce temps, ce serait plutôt le moment de faire une sieste crapuleuse, la chaleur, ça émoustille les sens ». « Tu ne crois pas si bien dire, je crois qu'elle se chatouille », « Se chatouille ? », lui dis-je, un peu interloqué. Et là je comprends qu'il y a de l'eau dans le gaz entre eux. S'en suit une explication assez confuse de la part de Jacques, mon voisin et je comprends que la « sieste crapuleuse » vient de lui passer sous le nez. Il m'explique que Josette l'a surpris il y a de cela quinze jours entrain de voir des photos de femmes, et pire, selon elle, d'hommes, à poil, et lui entrain de tenir sa bite bien raide dans sa main. Et il ne s'arrête plus dans ses explications. Elle lui aurait fait un scandale et lui aurait dit : « Et puisque tu aime regarder des chattes, eh bien dorénavant, la mienne, tu la verras... ...
    seulement et tu pourras te branler devant. Je laisserai la porte ouverte et je t'invite à venir voir ! ». Ce qui fut fait parait-il et quand Josette lui dit qu'elle monte dans sa chambre, il sait ce qu'elle va faire, « se mettre un petit coup de gode dans sa connasse ». Je n'en crois pas mes oreilles quand il me dit : « C'est en fait ce qu'elle est entrain de faire et si le cœur t'en dit, on peut aller la voir, c'est ce qu'elle mérite, qu'on s'astique le manche devant elle !!! ». Il faut croire qu'il devait lui en vouloir bigrement ! Rien en vue pour moi dans l'heure qui suivait, pourquoi ne pas aller mater la chatte de Josette. Si elle était en rapport avec se lèvres et sa poitrine, cela devait valoir le détour. Et une petite branlette au passage, fut-ce devant mon voisin, pourquoi pas ? Nous montons, sans faire de bruit et comme me l'avait dit Jacques, je vois la porte de leur chambre à coucher entr'ouverte et on entend des petits gémissements qui s'échappent de la chambre. Le paysage n'est pas mal non plus : Josette, les cuisses largement écartées et un gode rose à capuchon noir planté dans son con, sa main droite s'agitant doucement pour le faire glisser d'avant en arrière et de faut en bas. Elle a les yeux fermés. On s'installe discrètement pour ne pas être vus et la laisser continuer à se branler en faisant marcher ses phantasmes. Rapidement, je sens ma bite à l'étroit dans mon pantalon et je lance un regard interrogatif à mon voisin en lui montrant la bosse que fais ma ...
«123»