1. Sa 1ère fois en salope


    datte: 09/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Gay, Première fois, Auteur: Unknownrain,

    Cette semaine la, je venais de me faire larguer et l’envie de me taper une belle salope me triturait les méninges, pas de chances, l’endroit ou je travaillais avait changé de direction et j’avais donc été viré, rien de grave je faisais un petit job étudiant le dimanche, mais à 7euros de l’heure ce qui revenait à 28 euro la journée + l’argent de poche, j’avais de quoi mener une belle vie du haut de mes 23ans (je suis resté étudiant jusqu’à mes 26ans). Plus de boulot, donc plus d’argent, plus d’argent, donc plus de visites aux putes, je me laissais donc allez à l’idée la plus stupide du monde : les rencontres internet, ce qu’il faut savoir sur ces rencontres c’est que ca ne marche pratiquement jamais, sauf si vous avez les moyens de vous assumer, ce que je veux dire c’est que quand vous jouez les dominateurs vous DEVEZ avoir un donjon équipé et beaucoup de matériel, sans quoi al demoiselle que vous draguer ira en voir un autre, que vous soyez plus doux ou plus compréhensif, elle s’en balance et c’est aussi vrai si on ne peut admirer votre visage sur votre profil, à croire que ces gens ne comprennent pas que quand tu mets dans fantasme « gode ceinture », « crachat » ou « pieds » tu n’a peut être pas f***ement envie que tout ton entourage soit au courant, ce qui fait que n’ayant ni matériel, ni photo c’était très dur de trouver quelqu’un, je voguais à gauche à droite (il faut dire que le soumises ou maitresse ne sont pas légions ou ne l’affichent pas). Je voguais donc un peu ...
    partout sur les différents salons d’un site de rencontre lambda, oscillant entre le salon « Hot » et le salon « Gay, bi, trans, trav », ouvrant des discussions à gauche à droite sans vraiment de réponses (oui, les femmes sont très douées pour vous ignorer…sauf si vous affichez une jolie plaquette d’abdos sur votre profil, la vous pouvez même écrire dans la case intérêt « jaym leu foutbale » que ca passera (bon ok, je troll un peu) petit à petit le soir arrive et comme une majorité de ses tchats étaient squatter par des ados, il se vidait de plus en plus, jusqu’au moment ou nous étions 5 : un mec qui ne cessait de répéter sur la room qu’il voulait se faire sucer, el tout ponctué d’horribles fautes d’orthographe (ok, je ne suis pas Bernard Pivot, mais quand même) un quinquagénaire qui devait s’être endormi ou se faire discret vu qu’il ne disait strictement rien quoi qu’il se passe, un mec hyper collant qui me harcelait pour que je lui envoie mon caleçon par la poste (qu’est ce qui m’avait pris de lui répondre aussi) et un certains Kevin4G qui ne disait rien du tout depuis de longues minutes, c’est peut être ca d’ailleurs qui m’a attiré à lui écrire, au départ sans aucune arrière pensées, je m’étais dis que je partais d’ici 10 minutes pour allez dormir et que discuter avec lui tuerait le temps (vous me direz, pourquoi ne pas être parti plus tôt et la réponse est simplement que quand je me fixe quelque chose, je m’y tiens en général) On sympathisait rapidement, d’abord parlant de ...
«1234»