1. Mère et fils: une histoire d'amour. (20)


    datte: 10/03/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Phantome,

    Chapitre 20: L’emménagement. Petit retour en arrière en revenant du mariage de Lilly et Martine. Les déménageurs sont arrivés deux jours après notre retour, avec les quelques fragments de notre vie ancienne, surtout pour maman car moi je n’avais plus grand-chose chez elle. Maman a donné une grande partie de ses vêtements pour ce qu’elle trouve femme au foyer démodée et elle va refaire sa garde-robe pour mieux répondre à ses désirs et son coté exhibitionniste. Lorsque nous sommes hors de la famille, comme je vous l’ai déjà décrit, les habits de maman reflètent mieux ses pulsions longtemps refoulées de faire étalage de son corps voluptueux et sexy. Robes courte avec des décolletés vertigineux, vêtements moulants qui mettent en valeur ses courbes généreuses, des shorts et des corsages et des pulls tubes qui laissent le plus souvent son cul pulpeux et ses seins exposés. Le tout avec des chaussures à talons sexy qui accentue le galbe et la longueur de ses belles jambes. J’adore choisir avec maman ses tenues audacieuses et tous les jours ce sont des journées merveilleuses ou maman dévoile, à moi et au reste du monde, son corps sublime qui me fait tant bander ! Quand les déménageurs sont arrivés, je lui ai réservé une surprise. Quelque chose que j’ai acheté et caché soigneusement. Maman supervise le travail des déménageurs (qui n’arrêtent pas de la reluquer dans son short en Jean extra court et son cache-cœur rouge), afin de leur indiquer ou placer les meubles et cartons divers. A ...
    un moment ils déchargent du camion le cadre d'un lit en fer et laiton. Le plus âgé des deux qui n’arrête pas de balayer son corps de ses yeux globuleux, demande à maman et dit. - Vous le voulez ou, le lit ? Madame. Je suis derrière maman et j’entoure sa taille de mes bras. - Mettez-le dans la grande chambre. Maman se tortille dans mes bras, haletante. - Dany, ou as-tu trouvé ça ? C’est le même que celui de cette auberge ou nous avons séjourné ! - Forcément ! C’est celui-là ! Je l’ai acheté et j’ai demandé aux déménageurs de le prendre au passage. C’est un de mes cadeaux de mariage un peu en avance. Les lèvres de maman tremblent et des larmes commencent à couler sur ses joues. Puis j’ai une pluie de baisers sur ma figure et des - Je t’aime ! Mon dieu que je t’aime !Je ne m’y attendais pas ! Personne n’a jamais fait ce genre de chose avant toi ! Ses caresses et ses baisers sont devenus plus passionnés, faisant sourire les déménageurs qui sont passés plusieurs fois devant nous avant que maman se calme. Je lui suggère d’aller faire un tour sur la colline, mais maman sourit en disant. - Oh Non, nous allons patienter jusqu'à ce soir, quand notre lit sera en place pour voir s’il est bien monté ! Un peu frustré je vais patienter et ça en valais le coup ! car le soir, assis tout nu sur ce lit et le nouveau matelas, maman sort de la salle de bain attenante et mon cœur bat à 100 à l’heure et ma bite se redresse immédiatement pour gifler mon ventre. Ses longs cheveux noirs balayent ses ...
«1234»