1. Amour secret avec ma tante (4)


    datte: 10/03/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: zeos, Source: Xstory

    Je me réveille doucement mais avec un sentiment désagréable, et oui, aujourd’hui je vis avec Sophie mes derniers instants en tant que son petit ami. Je me pose plein de questions, comment l’après va-t-il se passer ? Après ce séjour en amoureux, les moments que je passerais avec elle me sembleront bien courts et moins intense que ce qu’on a pu vivre pendant ces quelques jours. Je chasse bien vite ces doutes pour pouvoir profiter de ces quelques derniers instants avec ma femme éphémère. Mais en bougeant un peu les bras je me rends compte que je suis seul dans le lit, Sophie n’est pas là pour me tirer des bras de Morphée. Je pousse doucement la porte de la chambre pour découvrir Sophie, en nuisette transparente, laissant apparaitre un string minuscule, dans la cuisine en train de préparer le petit déjeuner. Voulant profiter une dernière fois de ce corps somptueux, je me glisse discrètement derrière elle, le sexe dressé dans sa direction. Je l’attrape par les hanches et dépose un baisé dans son cou, elle sursaute légèrement mais n’interrompt pas ce qu’elle fait. Je soulève sa petite nuisette et fait basculer la ficelle de son string sur une de ses fesses afin d’avoir un accès de rêve à ce que je convoite. Innocemment, Sophie a laissé trainer sur un des comptoirs de la cuisine le gel anal que nous avons utilisé la veille. Je prends cela comme une invitation, j’attrape donc en un instant le tube de gel et en dépose une bonne quantité sur ma bite dans un premier temps puis entre ...
    les fesses de Sophie. Pour la préparer à mon membre, j’introduis plusieurs de mes doigts dans son petit cul mais je ne m’attarde pas trop, j’ai bien trop envie de profiter d’elle. Je la pénètre alors lentement, profitant de toutes les sensations qui me submergent alors que ma bite s’enfonce petit à petit dans les fesses de Sophie. Elle n’est pas en reste puisqu’elle savoure aussi ce moment d’amour charnel, dans cette pratique que nous avons tous les deux découvert hier. - Alors tu aimes ça hein Antoine ? - Pas autant que toi apparemment. Sophie, comme à son habitude, ne se retient pas de gémir aux pénétrations que je lui offre. Elle réagit à merveille à mes mouvements de va et vient, le sexe anal parait tellement naturel alors que ce n’est que la deuxième fois qu’on le pratique. Il y a une sorte d’alchimie entre nous qui fait que tout ce que nous faisons ensemble parait naturelle, que ce soit sexuelle ou non. Sophie ne cesse de me surprendre, à chaque fois que nous faisons l’amour ses orgasmes sont de plus en plus intenses. Je dois avouer que cela flatte un peu mon égo, ça fait toujours plaisir de savoir qu’on a pu donner autant de plaisir à une femme, pouvoir satisfaire sa compagne au lit c’est le rêve de tous les hommes. Mais là, je n’en reviens pas, j’étais perdu dans mon extase à faire machinalement mes va et vient quand je sens Sophie défaillir, elle a du mal à tenir debout, si bien que je suis obligé de la retenir par les hanches pour éviter qu’elle tombe par terre et ...
«1234»