1. Le neveu de mon mari est monté comme un poney


    datte: 10/03/2018, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Mlkjhg39, Source: Hds

    Mon neveu est monté comme un poney et ma fois, ça n’a pas l’air d’effrayer ma femme. Nous sommes en plein été, ce mois d’août est caniculaire. Je me présente, je m’appelle Christophe, je suis le benjamin d’une famille de 5 enfants. Je suis marié à Martine, nous avons tous les deux 27 ans et sommes assez libres de mœurs. Nous venons d’allez chercher le fils de mon frère aîné à l’hôpital, Ses parents étant absents ils nous ont demandé de l’accueillir jusqu’à leur retour. Il vient d’avoir un accident de moto et s’est cassé les deux poignets et une cheville, on a du lui plâtrer les deux avant-bras jusqu’aux doigts et une jambe jusqu’au genou. Il essaie de se débrouiller comme il peut mais a souvent besoin d’aide. Comme il peut difficilement se déplacer, il passe le plus clair de son temps dans sa chambre ou sur le divan en petite tenue, nous l’aidons au mieux et Martine est au petit soin pour lui, il a beau avoir 17 ans, elle le couve comme un bébé, l’aidant à s’habiller et faire sa toilette. Récit de Martine. Xavier a essayé de faire sa toilette mais a vite réalisé qu’il ne pourrait le faire seul et il n’a plus d’aides soignantes pour s’en charger. La première fois que je l’aide à prendre une douche, nous sommes un peu gênés tous les deux. Il ne porte qu’un slip et je le savonne des pieds à la tête avant de le rincer sous la douche après avoir protégé ses plâtres de l’eau. Je remarque qu’il est devenu un beau jeune homme bien proportionné. Sous les jets de la douche, le slip ...
    dévoile ses trésors cachés et je découvre admirative qu’il est bien doté par la nature. Ne voulant pas le mettre mal a l’aise, je fais semblant de ne pas m’en apercevoir. Je le sèche avec une serviette et me mettant derrière lui, je lui retire son slip mouillé avant de l’aider à passer un short. Quelques jours plus tard, je me dirige vers la chambre de Xavier pour voir s’il n’a pas besoin de moi. Je frappe à la porte et chuchote. -Xavier, tu es là ? Je peux entrer ? Il ne répond pas, je décide d’entrer quand même. Je ne le vois pas, soudain je l’entends me dire. - Je suis aux toilettes, excuse-moi. -Je croyais que tu dormais encore Ca va ? - Euh oui. Merci, C’est juste un peu plus difficile avec mes plâtres. - Tu en as encore pour longtemps ? - Non, non, je me débrouille. - Ah ok ? Tu as besoin d’aide ? -Non, non, c’est bon mais tu peux sortir un moment de la chambre ? - Tu veux que je m’en aille ? - Non, mais je suis à poil, c’était plus facile pour moi. Je quitte la pièce à sa demande attendant qu’il me demande de revenir. N’entendant plus rien, il se décide à regagner sa chambre. En sortant, il se précipite vers son lit mais se prend les pieds dans le tapis et s’étale avec grand fracas par terre. Entendant le bruit je rentre affolée dans la pièce, il se retourne vivement sur le ventre affolé, en me montrant ses fesses tout honteux. Je me précipite pour l’aider à se relever mais Xavier, pudique, ne veut pas que je l’aide. Je me colle à lui pour essayer de le soulever, appuie ...
«1234...»