1. VOYAGE DE NOCES. (1/1)


    datte: 12/03/2018, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: CHRIS71,

    est dans sa main est différente de la mienne. • Oui petite salope, viens me sucer, vous savez je fais ce trajet toutes les semaines et si je vous disais le nombre de femmes bien mises comme celle-là qui aime vous sauter au paf vous seriez étonné. C’est ainsi que je vois n’en croyant pas mes yeux Jennifer se pencher et prendre en bouche la bite que l’homme lui présente. • Sortez votre sexe, quand il y en a pour un il y en a pour deux, ces putes sont prêtes à tout pour leur plaisir, je vais vous guider, elles sont faites pour en prendre un maximum. Un cauchemar mais un cauchemar divin quand lorsque je me lève sortant mon sexe entièrement bandé m’avançant vers elle je la vois se redresser me regardant dans les yeux et avec un sourire narquois me prends à mon tour dans sa bouche. • Tu vois la garce elle est loin d’être farouche quand je te dis que nous sommes tombés sur une bourgeoise que son mec doit refuser de baiser alors qu’il a à sa disposition une vicieuse qui aime satisfaire nos sexes. Oui, bien ma belle masturbe le, caresse-lui bien les testicules avant que je te mette ma verge dans la chatte. Attention mec évite de décharger, elle mérite que tu la baises mieux qu’une simple pipe. Allonge-toi ma belle je vais te la mettre. Dans un autre monde ayant perdu toute notion du temps et de la femme épousée la veille après deux ans de vie commune me quitte et s’allonge comme demandé. L’homme dont le nom m’est inconnu sort de sa poche des capotes et s’en met une. • Tien met ça ...
    avec ses putes il faut se protéger, elles aiment tellement se faire mettre partout et à tout moment que tu risquerais de te retrouver entre quatre planches. Dès que c’est fait il s’allonge et lui plante son pieu. Immédiatement ma femme l’enserre avec ses jambes pour bien le bloquer en elle. Il la pilonne aussi fort que je sais le faire et sans tarder j’entends ses petits gloussements qui jusqu’à ce jour m’étaient réservés. La belle queue qu’elle a acceptée sans rechigner me laissant une capote à la main en pensant que je viens de me faire cocufier en toute connaissance car le jeu si je l’avais voulu aurais pu s’interrompt très vite finit par lui apporter un orgasme que je croyais m’être réservé. Il se relève me montrant l’indécence de Jennifer qui est devant moi les cuisses écartées me montrant l’intérieur de son intimité béante de la saillie qu’elle vient de subir. « Subir » terme inapproprié car cette saillie elle l’a voulu et accepté dès qu’elle a accepté la main d l’homme sur sa cuisse. • Ma belle met toi en levrette sur la banquette, toutes les salopes que j’ai rencontrées aiment se mettre dans cette position pour recevoir des bites et mon copain va te prendre à son tour. Oui, enfile ta capote, madame vous allez être une nouvelle fois servi mon copain bande comme un malade. Mets là bien profond. Tien je dégage ses seins que tu puisses les empoigner et te la tirer, généralement avec les nibards qu’elle a elle adore qu’on leur fasse mal. Dans un rêve éveillé je m’approche de ...