1. Le Fauteuil : Chapitre final


    datte: 12/03/2018, Catégories: fh, bizarre, Oral, policier, fantastiqu, sorcelleri, fantastiq, Auteur: Rain, Source: Revebebe

    peut que condamner une pareille conduite, expliquant à son épouse que Charles ne sera plus le bienvenu dans cette maison. Deux jours plus tard, lorsque les journaux révèlent qu’un chirurgien a été battu à mort dans ce sinistre quartier, Irina pleure de chagrin, mais aussi d’incompréhension. Pourquoi rendait-il visite aux courtisanes ? Pourquoi ? Alors qu’il l’avait elle. Qu’elle lui avait offert son cœur. oo00oo Le lendemain, Thomas se réveille avec la bouche pâteuse comme s’il avait pris une méchante cuite la veille, dont il n’a aucun souvenir. Puis il se rend compte qu’il n’est pas dans sa chambre mais dans celle d’un hôpital. Il se souvient du reflet du tueur dans le miroir au-dessus du lavabo des toilettes de son boulot. Puis Rien d’autre ! C’est le trou noir ! Une infirmière lui explique en milieu de matinée qu’il a été victime la veille d’une hallucination probablement due à la fatigue générale dont il souffre. En effet, les prises de sang effectuées ont révélé de nombreuses carences et le médecin du service souhaite discuter avec Thomas. En début d’après-midi, le médecin prépare une ordonnance bourrée d’antalgiques pour sa plaie au crâne, quelques anxiolytiques pour ses angoisses, et des somnifères pour ses nuits agitées. Il lui conseille vivement de se rendre dans un centre du sommeil afin d’étudier plus en détails ce qui l’empêche de se reposer convenablement. Thomas remercie le médecin, lui promettant qu’il prendra rendez-vous avec le centre du sommeil. Dès que son ...
    bon de sortie est prêt, il se dirige vers l’ascenseur. Au moment où il appuie sur le bouton d’ouverture des portes, une main se pose sur son épaule, le faisant sursauter. Il se tourne et aperçoit l’infirmière qui essayait de l’apaiser, hier soir, dans son délire. Elle tient un chiffon en boule dans la main gauche. — Tenez, c’est votre scalpel. Vous venez toujours dans les hôpitaux avec votre scalpel ? dit-elle en souriant. J’ai d’abord cru que vous l’aviez dérobé C’est un ancien modèle, mais la qualité est au rendez-vous. Laissez-le dans le torchon, vous pourriez vous blesser. Rentrez bien et reposez-vous. Thomas ne répond pas. Une fois qu’elle a tourné les talons, il déplie le torchon et détaille le scalpel. Il n’avait pas remarqué la première fois, mais, sur le manche en argent est gravé : To my dear friend Philip. oo00oo Depuis la mort de son bras droit, Philip nage dans le bonheur tandis que son épouse est ballottée entre tristesse, remords, et dépression. Elle est de plus en plus renfermée, parle peu, se contentant la plupart du temps d’hocher la tête quand il lui adresse la parole. Lui rayonne, propose à son épouse d’aller au théâtre, de dîner au restaurant, sachant parfaitement qu’elle refuse systématiquement. Il est gai, siffle lorsqu’il se rase, et sort de plus en plus le soir. Seul. Il retourne à Whitechapel et prend du bon temps que ce soit lorsqu’il couche avec des filles ou lorsqu’il les larde de coups de couteau. Chaque soir, il lit le livre qu’il s’est procuré ...
«1...345...25»