1. La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N° 418)


    datte: 12/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: MAITREDOMINO,

    reste réduit et très relatif comparativement à la masse des affaires que dirige Monsieur le Marquis d’Evans. Et nonobstant tout ce que lui en a dit le sous-directeur administratif et juridique qui n’est quant à lui qu’un employé, malgré sa fonction importante, elle éprouve une certaine fierté de son statut si particulier, que ce soit son statut D/s ou son statut professionnel. Elle sait aussi que Le Maître Vénéré présent, plus rien d’autre ne comptera, ni l’état dans lequel elle se trouve, ni ce qu’IL exigera d’elle qui ne cherchera qu’à le satisfaire comme une bonne esclave-soumise se plait à le faire, et ce sans se soucier de tous les autres qui sont assis autour puisque c’est le Maître Vénéré lui-même qui a exigé qu’elle paraisse à cette réunion en tant qu’esclave-soumise avant tout, et non en tant que chef d’entreprise, devenue associée au moins sur sa petite structure qui ne disparaît pas et dont elle a gardé la gérance en titre, même si elle se pliera avant tout à toutes les exigences du Maître. Le tour de table terminé, à nouveau le silence règne, chacun a le nez plongé dans les dossiers qui lui font face. Visiblement tout le monde attend le « Maître de séance ». A son arrivée, dans un bruit presque fracassant de chaises manipulées dans le même instant, tout le monde se lève. Avant même que Monsieur le Marquis d’Evans n’ait eu le temps de rejoindre son fauteuil de PDG, une jeune femme s’approche de l’esclave-soumise Thaïs MDE et lui bande les yeux d’un foulard noir ...
    opaque, ajoutant à sa honte, sa gêne et son mal-être, mais aussi à son étonnement, son excitation et son trouble sensuel. D’un autre côté, elle est plutôt contente de ne plus avoir à imaginer ceux qui sont autour de la table et ne plus se concentrer que sur le Maître Vénéré dont elle pourrait maintenant reconnaître la voix entre mille. La femme noue le foulard bien serré derrière la tête de la soumise et pose ensuite les deux mains sur les épaules de Thaïs MDE en appuyant fermement pour lui faire comprendre que l’esclave doit se mettre à genoux pour accueillir le Maître. Sans un seul mot, elle la retient et la positionne de manière à ce que Thaïs MDE comprenne bien qu’elle doit se tenir à genoux, mais le dos bien droit et la tête baissée. Pendant ce temps, Le PDG s’approche de sa chaise et juste avant de s’asseoir, il ajoute : - Bonjour à Tous, Mesdames et Messieurs. Vous pouvez vous rasseoir. D’une seule voix, qui semblerait réglée par un métronome, les collaborateurs répondent juste avant de reprendre leur place autour de la table : - Bonjour Monsieur le Président Directeur Général. Le cœur de Thaïs MDE s’est accéléré en entendant la voix du Maître. Ses angoisses, ses craintes, son mal-être, ses interrogations sur le pourquoi de cette mise en scène D/s pour cette réunion avant tout à caractère professionnel, tout à disparu Elle ne songe plus qu’à Celui dont elle est devenue la propriété et garde la tête baissée humblement, car elle sait qu’IL est là juste en face et qu’elle ...
«1234...»