1. Apprenti échangiste ... 2/2


    datte: 12/03/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Georges, Source: Hds

    sous des tops très-très courts ou des teeshirts en filet qui laissent passer les tétons, des jupes qui ressemblent a des ceintures large ! Je remarque que des mains baladeuses sont déjà au travail ! Je crois que je vais me régaler ! - Avancez au buffet et faites connaissance, je reviens - Alors Tom ? prêt au combat - Prêt ! qui est volontaire ? - Moi ! - Moi ! - Tu viens danser Tom ? - Avec joie Juliette ! - Hoooouuuu la tricheuse ! Je me love entre ses bras, d’entrée nos cuisses s’emmêle, mon dard réagit illico, ma main descend sur ses fesses pour m’assurer que sa petite culotte ne gène en rien les attouchements, elle frotte son ventre sur ma queue, qu’importe le rythme de la musique seuls nos corps sont au diapason, nos bouches soudées nous cherchons l’un et l’autre à découvrir nos sexes, sa chatte fait une bulle lorsque je décolle ses lèvres, elle malaxe ma bite a travers l’étoffe, je vais la baiser Soudain quelqu’un se colle a moi, des mains féminines passent entre nous deux pour essayer d’ouvrir mon jean, un homme en fait autant avec Juliette, il lui empoigne les miches, elle me délaisse pour embrasser le nouveau venu, ma queue est a l’air, le pantalon en accordéon je me retourne aussi pour faire face a l’intruse qui n’est autre que la maitresse de maison entièrement nue, elle s’arrange pour que ma verge s’imbrique entre ses cuisses, je plie légèrement les genoux afin de poser mon gland sur sa motte poilue, la femme s’en empare et la guide au bon endroit , je n’ai plus ...
    qu’a me redresser pour m’enfoncer en elle, ma hampe coulisse lentement dans cette gaine de soie , ses bras en collier, carrément ventousée a moi, elle me serre a m’étouffer, en trois minutes seulement je jouis et je fais jouir ma première femme de la soirée, la chienne a réussi son pari Juliette s’est fait serrer contre un mur avec l’homme qui nous a séparés, il la besogne a grands coups de reins, il n’y a plus de nanas disponibles, quelle poisse, c’était pourtant bien parti, jamais je ne m’étais autant amusé ! - Psssiiit, Tom ! viens ici, ne reste pas seul C’est le mari de Juliette qui est allongé a même le sol et se fait chevaucher par une amazone nue, elle s’embroche voluptueusement sur la verge, ressort quasi entièrement et replonge jusqu’aux testicules sur lesquelles elle ondule comme pour les broyer - Vient la prendre en double par la chatte, elle adore ça - Je fourre ma bite avec la votre ? - Rassure toi tu ne vas pas devenir homo pour ça ! - Baisez moi tous les deux vite, j’ai trop envie Je ne peux laisser une femme en détresse aussi je m’installe entre les quatre jambes et m’avance au plus prés des sexes qui ont stoppés la copulation, je passe de la salive sur mon gland et cherche une faille juste au dessus da la queue déjà enfoncée, j’hésite à prendre l’anus ouvert qui frémit comme une méduse, qui sait ? Peut être dans un moment, en pleine action elle n’aurait pas le temps de réagir, mon bout s’aplatit et trouve un passage, la femme cambre ses reins a l’entrée de ma ...