1. Les vacances d'été (2)


    datte: 12/03/2018, Catégories: Hétéro, Auteur: Tictacisback, Source: Xstory

    Le soleil était déjà bien haut à mon réveil. Il ne restait plus que moi et Valentine dans la chambre dans laquelle tout le groupe avait passé la nuit. Mon meilleur ami, habitué à la maison, avait sans doute conduit ceux qui s’étaient déjà réveillés dans le salon pour nous laisser dormir. Je me doutais bien qu’ils devaient débattre de notre position à tous les deux Je me souvenais bien de ce qui s’était passé, et je le regrettais. Mais encore une fois je ne fis rien. Valentine était toujours dans mes bras, mon sexe, toujours aussi tendu, calé contre le sien. Je n’osais bouger. Elle serrait assez fort mon bras et mon sexe. Tout mouvement l’aurait réveillée et je n’osais imaginer ce qu’elle ferait une fois fait. Je ne bougeais pas jusqu’à son réveil. Dire que je n’appréciais pas cette position terriblement excitante serait mentir. Mais j’avais énormément de remords envers Aurélia. Je l’aime, cela ne fait aucun doute, mais je l’ai trompée. A peine ai-je le temps d’y penser que Valentine bouge, se tortille et se réveille. Dos à moi, elle ne sait pas que je suis réveillé. Elle ondule à nouveau du bassin comme cette nuit et commence à gémir. Elle ne se retient pas car elle a bien remarqué que nous étions seuls. - Valentine, arrête On ne peut pas. Elle ne m’écoute pas et continue. Elle accélère, je sens à nouveau ces décharges électriques dans tout mon corps. Cette fois-ci je ne cède pas, l’attrape par l’épaule, retire mon sexe d’entre ses cuisses et lui dit fermement d’arrêter. A ...
    peine ai-je fini de parler qu’elle sanglote et me dis : - Je je suis désolée Je sais que tu aimes Aurélia mais je pensais que tu pourrais m’aimer un peu - Je ne te comprends pas - Je n’ai jamais eu de copain, et tu es le seul avec qui j’ai fait des des choses je pensais que tu pourrais m’aimer un petit peu pendant qu’Aurélia n’est pas là - Valentine, tu sais que je t’aime, tu es ma meilleure amie, mais j’aime Aurélia et je ne veux pas la tromper Tu es quelqu’un de formidable, tu es jolie même sexy mais Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça, lui dire qu’elle était sexy. Je n’ai pas menti mais ce n’était pas une bonne idée - C’est vrai ? tu me trouve sexy ? - Mais oui ! Très ! Tu es même bandante ! Et je continue, je suis vraiment incorrigible - Oh merci ! En disant cela, elle se jette dans mes bras. C’est un câlin purement amical cette fois, enfin au début. Mon sexe était toujours tendu, et, en se jetant dans mes bras, Valentine pouvait le sentir. Elle avait posé sa tête dans le creux de mon cou. Au début elle ne faisait rien mais après quelques instants sans bouger elle se risqua à poser un baiser dans mon cou. Je ne réagis pas, comme à mon habitude, je ne saurais dire pourquoi. Elle prit cela pour un accord et recommença en insistant sur son baiser. Elle passa ensuite sa main sur ma nuque et caressa mes cheveux. Moi de mon côté, je la serrais amicalement, lui caressant le dos sans plus. Elle se tortilla un peu et arriva à venir s’asseoir sur mes cuisses, face à moi. - On ne ...
«123»