1. Partouze habituelle, avec ma femme


    datte: 13/03/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Baiserjouir,

    Ce matin, j’allais partir travailler quand ma femme me rappelle de ne pas rentrer trop tard. Nous avons rendez vous chez nous avec les Ramon. Je les avais oubliés ceux là. Pourtant nous passons toujours des moments très agréable avec eux. Ils arrivent toujours vers 20 heures. Il faut que je sois là vers 19 heures dernier carat si je veux me rendre potable: rasage, douche, changer de linge, selon ce que mettra Julie, ma femme. Avec elle je ne sais jamais sur quel pied danser. Je ne parais pas ainsi, il me tardez d’être à ce soir. J’arrive à l’heure prévue. Ma femme me déshabille elle-même, elle me fait bander, la garce. Elle est aussi nue que moi pour aller prendre la douche. Si elle l’a déjà prise, c’est juste pour ne pas que je perde de temps. Nous entrons sous le jet: elle me lave elle-même en s’attardant aux endroit les plus stratégiques de mon anatomie. Je bandais tout à l’heure, je bande plus fort. Elle met le jet d’eau à hauteur de ma poitrine pour diriger le jet sur ma bite qu’elle tient dans sa main ouverte. Elle connait tous ce qu’une femme devrait connaitre. Elle n’attend pas longtemps le résultat: mon sperme jaillit sous le jet. Elle me donne le jet pour que je lui rende la politesse. Elle écarte les jambes et je met le jet très prêt de son sexe, en lui embrassant un sein. Elle jouit en moins de 5 minutes. Nous sortons pour nous habiller. Elle a une mini jupes en jeans, un t-shirt pratiquement transparent: pour les Ramon, c’est même trop. Elle ne me donne qu’un ...
    pantalon en flanelle légère et un t-shirt comme le sien. Je sais que les Ramon ne seront guère plus habillés que nous. Julie me dit qu’aujourd’hui elle veux baiser avant tout le monde avec la femme Ramon, une belle fille rousse, Claire. Elle se donnera au mari Paul Ramon. Elle prépare tout ce qu’il faut: quelques victuailles légères, du vin, des alcools, comme les autres fois. Elle a prévu également plusieurs godes, un pour chaque femme, un double pour les deux femmes qui aiment se les mettre soit dans le sexe, soit derrière. Elle a mis également des préservatifs particulier, non pas pour une protection quelconque: nous sommes clean tous. Ces préservatifs possèdent des picot sur la surface qui augment les jouissances féminine, particulièrement pour les sodomies. En principe nous mangeons vite fait dans la cuisine, ensuite les réjouissances ont lieu soit dans le séjour soit dans les chambres ouvertes. Enfin les Ramon entrent après avoir frapper à la porte. Nous nous serrons les mains avec chaleur Paul et moi. Les filles n’ont pas ces pudeurs, elles s’embrassent rapidement peut être, sur la bouche; C’est le même petit baiser que nous échangerons avec elles: elles sont après tout nos maitresses aussi. Le repas se passe très vite. Les hommes boivent un peu de vin choisi dans ma cave: c’est-à-dire de mon crus. Les deux femmes entre deux baisers rapides boivent un peu d’alcool. Nous passons dans le séjour. C’est Julie qui attaque la première, elle est nue vite fait. Elle prend Claire ...
«123»