1. La Saga des esclaves au Château du Marquis d'Evans (épisode N° 622)


    datte: 13/03/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: MAITREDOMINO,

    flot dès les premières heures de la journée. S’enchainaient ensuite les diverses corvées, les cours de slavitude, la gymnastique, ou autre servitude selon le gré des Educatrices. Ce matin-là était un peu particulier. Les slaves, comme tous les vendredis, étaient emmenés tous ensemble en salle de conseil. Le vendredi donc - seul point de repère pour les chiens soumis éduqués ici, parce que tous avaient perdu toute notion de temps - était un jour particulier. Effectivement, selon les termes utilisés, les salopes étaient conduits ici pour vider leurs couilles pleines d’au moins une semaine, sinon plus. Les chiens soumis étaient appelés à la barre un par un, Maître Charled avec son Epouse et sa Sœur examinaient leur carnet de fautes et de notations en prenant tout leur temps, parfois interrogeait le soumis, et en fonction des annotations, des punitions, des performances, des négligences de celui à la barre, ils accordaient ou non la purge des couilles. Ceux qui en étaient dispensés, étaient séparés des autres mais assistaient néanmoins à cette cérémonie masturbatoire, à genoux, mains sur la tête, afin de leur donner quelques regrets bien amers. - Endymion MDE, présente toi ! Il y avait toujours un moment de tension et d’appréhension, lorsque l’esclave MDE se présentait devant ces trois Dominants. Il ne savait jamais à l’avance quelle décision serait prise à son égard. - Tes couilles sont-elles bien pleines ? interrogeait Maître Charled. - Oui Maître ! répondit-il sombrement et ...
    respectueusement. - A quand remonte ta dernière purge ? - La semaine dernière Maître. - Crois-tu aujourd’hui que tu mérites de te vider, le chien ! - Vous seul décidez Maître. - Là n’est pas la question salope, je te demande si tu as su démontrer ta volonté d’appartenir, ta soif d’obéissance, ton envie constante de te soumettre ? As-tu apporté à Nous, Etres Supérieurs, les plaisirs que nous exigions de toi ? As-tu accepté sans regimber tous les mauvais traitements que nous t’avons donnés et imposés? As-tu su donner correctement ton cul et ta langue ? Les questions étaient des plus embarrassantes et humiliantes, bien difficile pour lui de répondre du tac au tac. Il n’osait regarder le Maître l’interrogeant. - Maî Maître, j’espère avoir été à la hauteur de vos exigences. - Tu pourrais faire beaucoup mieux, tu le sais salope Là, soumis Endymion MDE ne se faisait plus guère d’illusion, cette semaine il ne pourrait se donner du plaisir, tant le Maître lui avait parlé sévèrement. - Je t’accorde tout de même la purge de tes couilles le chien, avec un privilège supplémentaire Maître CharlEd se tut quelques secondes qui lui parurent une éternité . - Tu auras l’honneur et l’avantage de boire tout le jus de ces chiens dépravés. Tu as de la chance aujourd’hui, dix foutres différents ! J’espère que tu sauras apprécier. Endymion MDE remercia le Maître et sitôt après, sur ordre, s’approcha de l’Educatrice en charge d’ôter sa cage de chasteté puis s’installa sur une petite estrade et commença ...