1. Exposé nu devant les amies de sa mère (2)


    datte: 13/03/2018, Catégories: Inceste, Auteur: saturnin, Source: Xstory

    Quelques jours plus tard, Lucie, au moment du dîner, a une nouvelle proposition à soumettre à son fils : – Comme tu le sais, je suis prof d’éducation sexuelle et j’aimerais que tu m’aides. Les programmes du bac ont changé : dorénavant, l’étude des organes génitaux et de la sexualité humaine sont au programme de terminale, avec une partie importante de travaux pratiques. Plutôt que de présenter les parties intimes des deux sexes avec une vidéo, ce qui n’est pas très vivant, je préfère que ce soit de l’anatomie directe, avec des vrais gens et de vrais corps à partir desquels je puisse effectuer mon cours. Pour la partie féminine, c’est facile : je n’ai qu’à payer de ma payer de ma personne et montrer à mes élèves comment je suis constituée. Cela ne me gêne pas de me montrer à poil devant eux : je l’ai déjà fait, au début c’est un peu troublant, mais on s’y habitue très vite. Je trouve même cela plutôt excitant. Mais pour ce qui est de trouver un garçon, ce n’est pas si facile, car ils sont pudiques. L’année dernière, je croyais y avoir réussi, mais au dernier moment, quand il s’agissait d’enlever le caleçon devant toute la classe, il s’est dégonflé, intimidé par le regard des filles ! Il me faudrait quelqu’un qui aime s’exhiber nu, et c’est pour cela que j’ai pensé à toi, mon chéri. Tu veux bien ? – Te servir de cobaye, à poil devant des filles ? Pas de problème, Maman, j’en fais mon affaire ! On commence quand ? – Eh bien, en fait, dès demain : c’était un peu urgent. Donc, tu ...
    es disponible, mon chéri ? Tu n’as pas cours à ce moment-là ? – Peu importe ! Je ferais tout pour te dépanner, surtout dans ce domaine ! – Sacré Sam : toujours prêt à rendre service à sa maman adorée ! Je suis sûre que ma demande te fait solidement bander, joli polisson. – En effet, confirme le garçon en abaissant la braguette de son pantalon. Tu veux voir comme elle est dure ? Le membre viril jaillit du boxer en indiquant midi. En un clin d’œil, les vêtements volent à travers la cuisine et Sam est entièrement nu devant sa maman ravie de constater que son fils est plus un amant plus ardent, plus impétueux qu’aucun de ceux qu’elle a déjà connus. Il lui présente un phallus au gland aussi humide de rosée que l’est sa culotte à la vue du membre. – Faisons d’abord la vaisselle, propose-t-elle en sachant pertinemment qu’il ne pourra pas tenir jusque-là. Tu veux bien m’apporter les couverts au fur et à mesure que je les lave ? Elle se positionne devant l’évier qu’elle remplit, mais son fils ne tarde pas à soulever la robe à fleurs de sa mère avant d’abaisser la culotte aux talons, non sans avoir longuement humé ce vêtement avec délice, à genoux devant le carré de coton maternel tout humide des liquides de l’envie charnelle. Elle écarte un peu les jambes, de sorte qu’il a une vue imprenable sur le cul de celle qui lui a donné la vue, vue agrémentée des poils de la chatte observée de l’arrière. Dès lors, il ne peut s’empêcher d’écarter à deux mains, doucement, les globes fessiers afin ...
«1234...10»