1. Stéphanie 03


    datte: 13/03/2018, Catégories: Masturbation, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: manonlez,

    Préambule.Début octobre, au hasard d'une soirée organisée par une association de la ville, Stéphanie à retrouver Manon avec laquelle, cet été, elle a passé des moments délicieux (voir Stéphanie 01 & 02) À partir de ce soir-là, elles se sont revues régulièrement et vive une relation libre et très libertine ...&#034Turbulences&#034 Stéphanie après une heure d'attente en zone d'embarquement monte enfin dans l'Airbus A 319 qui va la ramener à La Rochelle. Cherche l'allée puis trouve le siège qui lui a été attribué dans la dernière rangée de l'avion. Par chance à côté d'un hublot, la place qu'elle préfère. Même si aujourd'hui dans ce vol de nuit, elle ne verra rien d'autre que des guirlandes de lumière qui s'étaleront sous elle au décollage et a l'atterrissage. Range son bagage à main dans le coffre au-dessus d'elle, et s'assied. L'espace est assez large, confortable, le siège réglable, donc le voyage même s'il n'est pas très long ne sera pas fatiguant, de plus, la météo est excellente. Une fois installée, elle tire sa mini-jupe noire vers ces genoux et reprend la lecture qu'elle avait commencée dans la salle d'attente. Lève juste les yeux pour voir un homme, corpulent, en costume cravate sombre prendre place à côté d'elle. Après les salutations d'usage, elle se remet à sa lecture, indifférente à ce monsieur ainsi qu'aux autres passagers qui s'installent et autres annonces faites au micro par le personnel de bord. Quand l'avion quitte le tarmac pour se préparer à décoller, son ...
    compagnon de siège se décale d'une place pour prendre celle en bout de rangée qui est restée libre. Stéphanie en son for-intérieur est contente, ainsi, elle sera à l'abri de toute conversation aussi anodine, soit-elle. Après le décollage, une fois l’avion stabilisé à son altitude de croisière, les hôtesses évoluent dans l'allée pour proposer un rafraîchissement. Leur service terminé, le chariot à boisson rangé, les lumières s'éteignent, il ne reste que les petites veilleuses. Tout l'avion s'assoupit, le personnel de bord à disparu. Stéphanie pose son livre, incline son siège en position de nuit, étend ses jambes pour essayer de dormir un peu. Bercé par le bruit des réacteurs, elle rentre dans un sommeil superficiel. Dans cette semi-conscience, ses pensées vagabondent. Elle se remémore la nuit précédente passée dans le lit de Manon. Dans sa tête résonne encore les cris et les gémissements de sa chérie, en poste pour son travail à Rome et qu'elle vient voir régulièrement l'espace d'un week-end. Cette ville étant si riche culturellement, et Manon si bonne… Guide ! Aux souvenirs des plaisirs donnés et reçus, les images reviennent en mémoire et ce qui doit arriver arrive, Stéphanie est excitée et humide ! Elle ne tient plus en place, son sexe pleure l'absence de Manon. Plus moyen de dormir ou simplement somnolé avec cette envie qui la possède et devient un supplice, agréable, mais un supplice ! Il faut, qu'elle se calme. Se connaissant bien, elle sait qu'elle n'a qu'un seul remède à ...
«1234»