1. Histoire - Un Week end de désir - Chapitre


    datte: 19/03/2018, Catégories: Masturbation, Première fois, Auteur: wolvie81,

    Chapitre I : En Manque C'était un vendredi soir comme les autres. Le week-end venait de commencer pour beaucoup de monde. Emmy, une jeune fille ayant à peine atteint ses 23 printemps, était en train de s'amuser dans un pub du coin avec des amies pour une soirée spéciale karaoké. La soirée progressait lentement mais sûrement, jusqu'au moment fatidique où, une à une, les amies de la demoiselle quittaient les lieux. Quant à Emmy, elle était chaude comme la braise, surtout après avoir surpris, quelques instants plus tôt, sa meilleure amie dans les toilettes des filles en train de se faire caresser le sexe par un couple, avant de se le faire lêcher dans une cabine individuelle dont la porte était maladroitement fermée. Comme si l'excitation était telle que peu importe qui allait les suprendre, ils continueraient quand même jusqu'au bout dans des râles de jouissances de plus en plus intenses. Voyant son amie se faire traiter comme une reine, l'homme et la femme alternant entre sa vulve, ses seins voluptueux et ses lèvres pulpeuses, selon les demandes de l'amie de plus en plus relachée. Emmy commenca à se caresser sous sa jupe, et à travers son sous vêtement, déjà humide, en essayant de rester le plus silencieuse possible. Elle n'aurait cependant jamais cru sa meilleure amie faire ce genre de choses, elle qui ne paraissait qu'être une parfaite petite sainte nitouche et pour laquelle il avait fallu emmener de f***e quelques heures plus tôt, pour la sortir de ses livres. Voir sa ...
    meilleure amie embrasser goulument ses partenaire improvisés était pour Emmy quelque chose d'à la fois tabou, mais terriblement excitant : elle était ce soir, encore plus déterminée que jamais de se faire défoncer comme une pute. Peu importe qui allait combler son désir, elle devait laisser libre cour à sa lubricité bestiale pour espérer calmer tant bien que mal son excitation. Surtout qu'elle dû abandonner cette scène incroyablement torride des toilettes pour rejoindre le reste du groupe qui ne s'inquiétait déjà plus depuis longtemps de l'absence de la très discrète mais nouvellement découverte ingénue. Mais la soirée n'était pas bonne pour Emmy. Les garçons n'étaient pas vraiment présents, et ceux qui étaient là étaient jalousement gardés par leurs copines, sans la moindre faille pour en détourner un l'espace d'un petit coup aux effets calmants. Son excitation grandissait encore plus lorsque son tour venait de pousser la chansonnette en tenant le micro, source de fantasmes rêveurs de par sa taille. Finalement, Emmy fini par se retrouver seule à la table, toutes ses copines s'étant eclipsées pour une bonne nuit de sommeil, ou de débauche. Peut être que sa meilleure amie était encore dans les toilettes à se faire entreprendre par ce couple, mais Emmy ne voulait pas vérifier. Las de devenir la cinquième roue du carosse en ce moment, mais surtout aux bords de l'explosion sexuelle, les surprendre à nouveau n'aurait pu que frustrer encore plus la ravissante demoiselle esseulée qui ne ...
«1234»