1. Le récit de ma vie (3)


    datte: 22/03/2018, Catégories: Masturbation, Auteur: gd_max,

    Chapitre 3 – Morgane L'appartement où j'habitais était situé dans un quartier récent, composé de nombreux HLM. La plupart des appartements de mon immeuble étaient loués par des étudiants. Les transports en communs passaient presque devant chez moi, et un restaurant universitaire était situé juste en face. Ce restaurant appartenait à un organisme d’État, ainsi que tout le bâtiment d'ailleurs, qui comptait de nombreuses chambres d'étudiants pour ceux qui n'avait pas les moyens de louer un appartement dans le privé. Il m'arrivait très souvent d'y déjeuner, le prix était attractif, ça me faisait gagner du temps, surtout quand j'étais pressé entre deux cours, et parfois je voyais des connaissances. Et justement, la semaine suivant mon aventure avec Noémie, qui avait été mon premier plan à 3, j'étais tranquillement assis à une table de ce restaurant, quand un bruit de plateau me fit lever les yeux. Des amis, ou plutôt des connaissances, venaient de s’asseoir à ma table. Il y avait deux garçons avec qui j'avais sympathisé, ils habitaient cet immeuble, et nous nous étions connus dans ce « restau U ». Avec eux, il y avait une fille, que je connaissais également car c'était avant tout ma voisine. Ils étudiaient tous les trois dans la même école, et je ne les voyais donc que certains midis. Nous avons bavardé des derniers résultats de chacun, des prochaines soirées, de la dernière série à la mode. Morgane, la belle plante assise en face de moi, participa peu à la conversation. J'ai ...
    remarqué qu'elle me regardait avec insistance dès que je parlais aux autres. Mais je décidais de ne pas y prêter attention. À la fin du repas, les deux amis prirent congés. Je voulu moi aussi rapporter mon plateau, lorsque j'ai remarqué que Morgane n'avait toujours pas fini son plat de résistance. Veux tu que j'attende que tu ais fini ? proposais-je. Ça serait gentil oui. Je suis désolée, je suis longue pour manger. Ce n'est rien, j'ai tout mon temps aujourd'hui. Nous avons bavardé un peu. Elle me regardait dans les yeux, encore une fois, sans toucher à son assiette. Pour vous la décrire, je dois vous dire qu'elle avait de beaux yeux marrons, en accord avec une chevelure châtain de même teinte, qu'elle aimait coiffer avec beaucoup de volume. Elle aimait se maquiller juste ce qu'il fallait, sans tomber dans la vulgarité. Son visage était doux et agréable à regarder. Elle faisait environ 1m75, et avait un corps magnifique, svelte, de jolies hanches bien dessinées, et une forte poitrine qui attirait le regard, par contraste avec la finesse de son corps (elle a d'ailleurs remporté le titre de première dauphine à un concours régional de miss quelques années plus tard). Tu as fais une soirée chez toi la semaine dernière. Je vous ai entendu, lança-t-elle. Ah. Oui, tu n'étais pas là alors j'ai laissé un mot dans ta boîte aux lettres pour te prévenir qu'il y aurait du bruit. Tu ne l'as pas reçu ? Si si, je l'ai vu. Mais j'ai entendu des cris. C'est vrai qu'on s'est beaucoup amusé. Je suis ...
«1234...»