1. Le jardin de la ville (1)


    datte: 27/03/2018, Catégories: Gay, Auteur: pass83, Source: Xstory

    Le Jardin de la ville J'habite Toulon et même si je n'apprécie guère cette ville, je dois reconnaître que j’y ai connu beaucoup de belles expériences avec les hommes dans les nombreux endroits chauds qu’il s’y trouvait. Les copains parlaient souvent pour se moquer des autres « allez, on t’a vu au jardin de la ville ! » Bien sur, personne ne savait que je rencontrais des hommes quand je ne pouvais plus résister a cette sensation de suintement anal qui me tenait au ventre, signe que je devais céder a mes pulsions homosexuelles. Un jour donc, j’ai osé visiter ce fameux jardin et contrairement a ce je croyais, les choses se passaient bien plus haut, j’ai remonté a pied le boulevard jusqu'à arriver près de la voie ferrée. Les signes ne trompaient pas, il y avait quelques voitures qui tournaient et repassaient souvent. Au cours de ma « promenade », je remarque une cour d’école, apparemment inoccupée, j’entre dans celle-ci, le portail n’est pas fermé ! je trouve l’endroit sympa et utile puisqu’il possède des coins sombres. Je sors pour me faire remarquer et y attirer un futur amateur de jeunes hommes. Il ne faut pas longtemps pour que l’un d’eux me repère, et comme je retourne dans le lieu choisi, il me suit et entre avec sa voiture, il se gare un peu au fond de cette cour. Je vais donc dans un coin assez proche de son véhicule, et il me rejoint, il me dit qu’il me trouve mignon, en précisant qu’il ne m’a jamais vu dans le coin, je lui réponds que je découvre l’endroit. Très vite, ...
    il se colle a moi en me disant qu’il a envie mais qu’on doit faire vite, il est assez pressé ! J’ai déjà ma main qui frotte sur son entrejambe, il bande très vite et défait sa ceinture, puis baisse sa fermeture éclair. Ma main s’insinue dans son slip, et je dégage sa queue dure et dressée vers moi comme une invitation au sexe, je ne résiste pas longtemps et je m’agenouille pour le sucer amoureusement. J’adore déjà sa queue, avec son gland bien plus large que sa tige, une particularité que j’ai appris a aimer, Il me couvre de compliments en gémissant de plaisir et en se plaignant qu’il est dommage qu’il soit tenu par le temps. Puis il m’invite a continuer dans sa voiture, il a peur d’être surpris par quelqu’un. Je le suis et m’assoie coté passager, je reprends ma pipe alors qu’il a baissé son pantalon coté conducteur. Je trouve la position inconfortable, il me propose de me déshabiller et de baisser complètement nos sièges. Il prend ma place et je peux plus facilement reprendre ma fellation, en m’attardant à lécher ses grosses couilles, puis de m’empaler son gros gland au fond de la gorge, il se pâme de plaisir sous mes coups de langues appuyés et les va et viens chauds et humides de ma bouche sur sa bite. Il porte sa main sur mon front pour me redresser afin que je le regarde tout en le suçant, puis il m’arrête et me dit « je veux pas jouir maintenant » et il m’allonge a sa place en prenant soin d’avoir mes fesses a sa hauteur, il crache sur sa main et dépose sa salive sur sa ...
«1234»