1. Vacances exceptionnelles (2)


    datte: 28/03/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Amy10,

    Après une bonne nuit de sommeil, je suis allée chercher une invité surprise à la gare. Elle s'appelle Stéphanie, elle a 17 ans, belle comme un ange, des seins ronds hauts placés et fermes, une taille fine, des hanches rondes. Il s'agit de la fille de Claire. Il va de soi que Claire ne sait pas que c'est sa fille qui va la faire jouir et qu'elle va faire jouir. Quelle belle surprise, pour elles deux. Je discute avec Stéphanie alias Steph, et lui dit que je me suis offert une jolie aventure la veille avec mon invitée. Je lui fais voir certaines photos, où on ne peut pas identifier sa mère. Je lui propose d'en profiter elle aussi, elle hésite et je lui parle du vendredi 5 octobre, la visite qu'elle avait dans sa chambre et dans son anus au passage. Elle se dit que finalement, cela serait peut-être une bonne idée. Arrivées au chalet, je laissais Steph dans ma chambre pour qu'elle se déshabille pendant que je préparais Claire au sous-sol où elle m'attendait docilement. Je l'installe sur une table, genre table d'examen gynécologique, avec des étrier. Elle a les jambes bien écartées, offerte, je lui bâillonne la bouche avec une boule et lui met un cache sur les yeux, comme ceux qu'ils donnent dans les avions. Elle ne pouvait plus parler ni voir. Dans ma chambre, Steph se doigte la chatte gentiment, je l'embrasse longuement, sa langue est douce et sa bouche tiède et humide. Je vais me régaler. Je lui propose de me suivre dans la chambre des plaisirs si elle veut gouter à ma chatte, ...
    et pas seulement. On descend, elle voit une femme installée et offerte, elle sourit en pensant qu'on va bien s'amuser, moi je pense que je vais m'amuser plus qu'elles encore... Je m'installe près de la tête de Claire, sur un tabouret haut équipé de barres où poser ses pieds, jambes serrées ou bien écartées au choix. Bien sûr, j'ouvris les miennes au maximum, offrant ma moule aux regards lubriques de Steph. Rien que ses yeux posés sur mon sexe me fait mouiller abondamment. Elle vient se placer à genoux entre mes jambes, approche sa bouche de ma chatte bien huilée, elle pose ses lèvres dessus, provoquant chez moi un frémissement. Puis elle se met à me sucer goulument, tirant sur mon clito, le malmenant et se faisant me faisant jouir brutalement. Claire qui ne pouvait ni parler ni voir, entendait très bien cependant : elle entendit mes soupirs discrets, le bruit de succion sur ma chatte, elle sentit mon odeur s'élever dans l'air, elle savait que quelqu'un me faisait un cunnilingus, sublime qui me faisait jouir encore et encore "slurp, slurp, slurp, ohhhh, ahhh, encore" voilà ce qu'elle entendait. Puis elle a entendu quelqu'un se désaltérer à ma chatte comme à un robinet, une fontaine, en tout cas il y avait de quoi éteindre les plus grandes soifs. Une fois que j'eus plusieurs orgasmes savoureux au possible, je relevais Steph, une bonne bouffeuse de chatte, et l'installais sur le visage de sa mère, j'enlevais le bâillon, et ordonnait à Claire de sucer la chatte qui se présentait. ...
«12»