1. Marlyse (1)


    datte: 29/03/2018, Catégories: Inceste, Auteur: balista,

    Récit de Jacques Dans l'air pur du Jura, papa, maman, Louis et moi débarquons à l'hôtel du Lion d'Or, dans le fond d'une vallée où les sapins embaument, après une semaine où nous avons partagé nos joies dans les baignades du merveilleux lac de Joux ou dans des promenades dans le Risoud. Avec Louis, un copain de l'école on a pu louer deux bécanes et nous avons fait le tour du lac, environs 30 km, on est arrivé crevé, mais c'était bon. Il faut dire que nous sommes assez différents physiquement, je tiens beaucoup de mon père, une stature lourde et épaisse, d'aspect presque brutale, alors que Louis, c'est tout le contraire, une silhouette fine, presque efféminée, mais avec des muscles à tout épreuve. Lors de nos baignades, je voyais maman qui souvent, rêveuse, regardait Louis quand il sortait de l'eau, encore tout ruisselant, elle aimait bien lui tendre le grand linge de bain et le sécher pour pas qu'il prenne froid, elle a un très grand sens des responsabilités que je pensais, parce qu’avec moi, c'est plutôt démerdes-toi. Papa nous a expliqué qu'il devait rentrer à Genève, pour régler certains problèmes de son entreprise. Il nous a proposé de rester encore une semaine à l'hôtel et qu'il réglera depuis Genève. Il a pris l'autocar, puis le train pour rentrer. Pauvre papa, cela lui fait presque autant de temps que d'aller à pied. Dans le restaurant, nous avons fait connaissance avec Mike Rochat, il nous a recommandé de partir à pied en ballade dans le Mont tendre et de profiter ...
    des chalets de club pour passer la nuit. Mais finalement, nous avons préféré prendre la tente pour aller la ficher dans les verts pâturages et finalement rentrer à pied en une semaine. Nous avons donné le congé à l'hôtel où l'hôtelier nous a souhaité bien du plaisir. Sur les haut des Bioux, on a passé dans des endroits qui sentait bon la secte, La Samarie, Jérusalem, etc.. Après une longue marche de 3 heures, où évidement, c'est moi qui me suis coltiné la tente, en suivant des routes bien entretenues, nous arrivons aux Grands Plats de Bise où nous posons nos sacs et nous nous installons. Récit d'Oswald, le père On a passé une bonne semaine à se détendre, j'en avais besoin, mais maintenant que les batteries sont pleines, je vais redescendre, je leur donne une semaine supplémentaire, afin de pouvoir m'éclater avec la mère de Louis. C'est un génie mon fils d'avoir invité son copain pour me laisser le champ libre. Cette femme divorcée, c'est autre chose que mon épouse, je me sens revivre quand je passe une soirée avec elle, quelle fantaisie elle a. Dire que cette salope m'a proposé de faire venir un de ses copains pour une partie triangulaire, elle aimerait bien vivre cela. C'est sûr qu'on va lui en boucher pas qu'un coin. Récit de Marlyse la mère. Quelle belle semaine nous avons eu avec mon mari et les enfants, faite de baignades et de récoltes de myrtilles, c'est vraiment un plaisir ce petit hôtel, un peu dommage qu'il soit au bord de la route, ma foi bien assez fréquentée et les ...
«1234...7»