1. La fin de Martine (1) Lue sur le net


    datte: 30/03/2018, Catégories: Anal, Partouze, Sexe interracial, Auteur: vieuxmateur, Source: xHamster

    Bonjour à tous. Me voici donc décidé de vous narrer la suite des mésaventures extrêmement pornographiques de ma mère, Martine. Avant toute chose, il faut que vous sachiez qu'elle a enfin augmenté le volume de sa poitrine. Les médecins n'étaient pas très enthousiastes car elle avait déjà des seins énormes et ils ont tenté de la dissuader. Heureusement, elle a insisté et au bout de presque deux longs mois, cela c'est fait. Ma mère a donc cessé ses cocufiages répétés afin de se concentrer sur son opération. Elle s'est bien déroulée et même si elle me le dit pas, je sais qu'elle en a profité pour se faire un léger lifting. Je suis donc revenu sur Nantes début Décembre afin de voir le résultat. Du fait de la présence de mon père, Dominique, ma mère m'a accueilli en tailleur jupe. Mais de toute façon en voyant les deux énormes bosses sur sa poitrine, je pouvais déjà deviner la taille gigantesque de ses seins. Désormais, elle ne peut plus masquer leur opulence et même en mettant des soutient gorge adaptés qui enserre son énorme poitrine. De visage, elle semble avoir rajeunie et paraît avoir 35 ans. Elle a également du se faire injecter du collagène dans les lèvres. Elle a pris soin de se passer un beau rouge à lèvre qui rajoute un plus de sensualité. Elle est coiffée au carré, les cheveux teins en noir qui lui arrivent à la moitié du cou. Elle ressemble un peu à la présentatrice Evelyne T. mais aux formes nettement plus plantureuse. Sa tenue est conventionnelle mais la façon ...
    qu'elle a de se maquiller et sa démarche en dise long sur sa personne. A f***e de faire le trottoir et de s'offrir à des inconnus, elle a prise de mauvaises habitudes et adopte souvent une démarche provocante. Ma mère est une femme épanouie et qui n'hésite plus à rendre son corps le plus attirant possible. Mon père ne dit rien et fait comme si de rien était. Nous passons la soirée à trois en train de dîner comme une famille bourgeoise exemplaire. Harassé par sa semaine de travail, mon père nous laisse seul maman et moi. Nous débarrassons la table et nous servons un petit verre de rhum arrangé. Au salon, nous parlons de son opération des seins. Elle m'avoue avoir eu du mal à obtenir l'accord des médecins. Ils ont tenté de l'en dissuader plusieurs fois. Mais elle a réussit à obtenir ce qu'elle voulait. Le résultat est plutôt réussi et même au delà des espérances. Elle m'avoue également avoir eue des propositions salaces de la part de l'associée du médecin qui l'a opéré mais elle a refusé. Moi (J)ulien : Et tu comptes refaire le tapin ? Ma M(ère) : Oui, mon chéri. Tu sais que je n'ai pas le choix de toute façon. Je suis l'esclave de cet ignoble pervers de proxénète même s'il me paye pour que je me prostitue ! Mais cela te plaît-il d'être obligée de vendre ton corps à tous ses hommes ? Au départ, je t'avoue que j'ai eu honte mais tu sais que j'aime être soumise aux hommes et surtout par plusieurs à la fois ! Le fait d'être en plus devenue une prostituée me procure une sensation de bien ...
«1234...8»