1. Une histoire de voiture


    datte: 01/04/2018, Catégories: Lesbienne, Masturbation, Première fois, Auteur: Chatouillelesbo,

    J'ai toujours su que j'étais attirée par les femmes mais je n'ai jamais pu tenter l'expérience avec elles. Étant de taille forte, et du timidité extrême, je ne couchais qu'avec des hommes et j'évitais le plus possible les cunis, gênée par mon poid. J'avais plusieures amies qui s'identifiait ouvertement lesbiennes ou bisexuelles et à chaque fois que je me masturbais, j'avais toujours leur corps dans mes fanstasmes. Peu importe, cette journée d'été 2010 où il fesait canicule, je devais me rendre au baptême de l'enfant de ma meilleure amie et par la même occasion, j'ai dû prendre notre amie Khloé dans ma voiture pour se rendre à l'église. Je portais un courte robe cocktail et Khloé arborais une longue robe fleurie. Une fois à l'intérieur de ma voiture elle me dit qu'elle connaissait bien l'endroit où nous devions nous rendre et que la route devrais prendre une heure environ. Après 30 minutes de route, elle me fit prendre un raccourci par de petites routes de terre au milieur de nulle part et dans les bois. Elle disait que c'était le meilleur chemin pour se rendre au point de rencontre. À peinne 2km plus loin je creva un pneu. &#034Khloé sais-tu changer un pneu?&#034 &#034Oui mais j'ai peur de tacher ma robe avec la terre.&#034 &#034D'accord, je vais téléphoner une dépanneuse.&#034 &#034Non attend, il n'y a personne autour et nous sommes dans le bois, je vais seulement l'enlever.&#034 Ce qu'elle fit immédiatement pour me tendre sa robe. Mes yeux vagabonda sur son soutien-gorge ...
    rouge feu et sa petite culotte style brésilienne. Khloé est une grande rousse au lèvres charnue et aux yeux bruns clair. Elle a également une généreuse poitrine. Elle me demanda de lui donner le pneu de rechange ce que je fit sans dire un mot. Rouge de gêne, je ne cessais de lui regarder les fesses durant toute sa manoeuvre. J'avais le sang qui bouillait et ma petite culotte était déjà toute trempe. Je sentais ma mouille couler de ma chatte ce qui m'exitait encore plus. Comme elle avait le dos tourné, je ne puis me résoudre et je porta ma main sur mon sein gauche qui tendait déjà de désir. Le spectacle que m'offrait Khloé accroupit ainsi en sous vêtements était digne d'un fantasme. Avec mon autre main je souleva ma courte robe et toucha ma petite culotte. J'étais tellement trempe que mes cuisses avait écopé un peu. Lorsqu'elle termina de changer le pneu je replacai ma robe avant qu'elle ne se retourne et lui redonna la sienne. &#034Je ne sais pas si je vais la remettre&#034 me répondit-elle &#034Tu sais je t'ai aperçu te toucher la chatte tout à l'heure et j'aimerais bien voir comment tu te masturbe. Ça m'excite beaucoup...&#034 Sur ces mots elle me plaqua contre la voiture et m'embrassa langoureusement. Elle introduisit sans réticence sa langue dans ma bouche et par le fait même, remonta ma robe pour avoir un meilleur accès à ma chatte. Elle recula l'instant de passer ma robe par dessu ma tête et continua à me rouler une pelle en me caressant par dessu mes sous vêtements blanc ...
«123»