1. Dîner chez Jean (1)


    datte: 05/04/2018, Catégories: Partouze, Auteur: ceteclat999, Source: Xstory

    Avertissement : bien que classé dans la catégorie "Fantasme", cette histoire est partiellement inspirée de faits partiellement réels. Cette nuit M a fait un rêve étrange et délicieux. Il a rêvé de Jean dont il a partagé la vie avant de le quitter pour Cathy. Il y a quelques semaines M et Cathy se sont séparés et ce matin M se réveille avec une solide érection et des relents torrides de ce rêve dans lequel Jean était doté d'un sexe énorme que, cependant, la bouche et le cul de M recevaient sans aucune difficulté. Troublé par ces souvenirs brumeux, M crache dans sa main droite, empoigne sa verge turgescente en de lents mouvements de va et vient et de la gauche caresse les couilles soigneusement épilées et si délicieusement sensibles. Régulièrement il recouvre le gland de sa paume créant ainsi l'illusion d'une chatte bien mouillée. M se cambre, tendu vers le plaisir à venir. Des bribes de son rêve lui reviennent à l'esprit. Les jets de foutre chaud au fond de sa gorge à l'issue de la longue fellation dont, dans ce rêve, il gratifiait l'énorme queue de Jean, la délicieuse brûlure de son œillet dilaté au maximum alors que Jean l'enculait férocement ou encore le plaisir ressenti alors qu'il répandait de grandes giclées de sperme sur la langue de Jean. A l'évocation de ces plaisirs, dans un dernier spasme, il jouit violemment Douché, rasé, parfumé M. se retrouve devant un samedi vide.Désorienté par l'absence de Cathy à laquelle il ne s'est pas encore habitué, il envisage un cinéma ...
    puis de mettre de l'ordre dans l'appartement avant de se laisser tomber dans le canapé ses doigts jouant allègrement sur les touches de la télécommande. Quelque chose, qu'il n'arrive pas à identifier, le tracasse. Quand tout à coup l'évidence s'impose: il a envie de Jean et de sa bite même si cette dernière, heureusement d'un côté, ne présentait pas (aux dernières nouvelles) le caractère monstrueux qu'elle avait dans le rêve. Il prend le téléphone puis le repose et la manœuvre se répète plusieurs fois. Comment Jean va-t-il réagir ? Ils ne se sont pas vus depuis cinq ans et un certain froid a présidé à leur séparation. Mais après tout, que risque-il ? Et, en effet, Jean est courtois, enjoué et même un brin séducteur. Il organise un dîner pour deux amis le soir même et si M désire se joindre à eux M accepte sans se faire prier et le soir venu le voilà descendant du taxi et apercevant Jean s'approchant, quelques bouteilles de vin à la main, en compagnie d'un autre homme grisonnant, la soixantaine bien conservé et sexy. Le mec de Jean (Hum, tu as toujours aussi bon goût !) pense aussitôt M. Belle ambiance et canapés confortables et whisky douze ans âge dans le nouvel appartement de Jean. La discussion va bon train et les souvenirs affluent. Alexandre semble à la fois amusé et silencieux pris au cœur de ces retrouvailles. La sonnette retentit. Jean ouvre à une longue et diaphane brune d'environ quinze ans leur cadette perchée sur des escarpins vertigineux qu'il présente comme Jane, ...
«1234»