1. dans mon lotissement 3 ème partie


    datte: 06/04/2018, Catégories: Gay, Auteur: gaimago, Source: xHamster

    DANS MON LOTISSEMENT (3) Prenant une gorgée d’alcool pour me donner du courage, je me lève pour me rapprocher de Daniel toujours assis. Mon bassin était à la hauteur de son visage. Il recula sa tête, me repoussa avec sa main que je saisis, pour la plaquer sur la serviette. Il ne bouge pas. Je défais le nœud, la serviette tombe au sol. J’étais entièrement nu face à Daniel, sa main directement en contact avec mon sexe demi bandé. Je dis à Daniel : - ton histoire commence à me faire bander ! - On n’a plus grand-chose à se cacher, tu peux te mettre à l’aise en écoutant la suite. Devant cette proposition j’enfilais ma main dans mon pantalon pour me caresser en attendant la suite. J’avais donc Adrien nu devant moi avec son sexe dans la main. Je suis resté un instant sans bouger à regarder ce sexe que je ne connaissais pas. Il était d’une longueur commune, plus fin que ceux que j’ai connus. Son gland brillant effleurait son prépuce. Adrien : Comme Daniel ne bougeait pas, j’ai avancé afin que ma queue touche presque sa bouche, j’ai marqué un temps d’arrêt ne sachant la réaction que je provoquais. Il ouvrit sa bouche, sortit sa langue, lécha le bout de mon gland. Rien que ça fit durcir complètement ma verge. Sa main toujours fixe, j’avançais pour entrer dans cette bouche. Cela me décalotta entièrement. Lorsque mon gland entra dans cette cavité buccale. Il retira sa main. Je pus m’enfoncer au maximum. J’étais loin de me douter le plaisir que cela me procurerait. Daniel : Devant ce ...
    sexe dressé, j’ai jeté les armes. J’ai commencé par lécher son gland à fleur de peau, puis accéder à sa demande. Alors il avança un peu plus pour envahir ma bouche. Volontairement je n’ai pas bougé ma main, resserré les lèvres pour repousser ce prépuce. C’est un gland entièrement découvert que j’allais déguster. Une fois introduit, je fis tournoyer ma langue tout autour, n’oubliant aucune partie. Je m’attardais sur les reliefs pour augmenter les sensations. Il faisait voyager sa verge dans ma bouche, passant d’une joue à l’autre dans un bain de salive tiède. Sa queue devenait de plus en plus dure. Alors que je faisais une pause en ouvrant la bouche, il en profita pour s’enfoncer jusqu’à ce que ses poils touchent mon visage. Il fit de lui-même le mouvement de va et vient tout en poussant des gémissements caractéristiques. Je sentais son inexpérience à la f***e qu’il mettait à chaque mouvement. Il accéléra la cadence au point que ses testicules heurtaient mon menton. Pour ne pas qu’il ne se lâche tout de suite, alors qu’il était enfoncé au maximum, je le stoppais quelques instants en posant mes mains sur ses fesses, qui je dois le confesser étaient bien musclées, agréables au toucher. Je dis à Daniel que son récit me faisait de plus en plus bander, ce à quoi il me répondit : - Tu peux te foutre à poil si cela te dit, surtout quand tu connaîtras la suite. Je fis descendre mon pantalon à mes chevilles. Mon état d’excitation semblait plaire à Daniel qui reprit son récit. Donc je ...
«1234»