1. Thomas (3)


    datte: 07/04/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Manekenpiss, Source: Xstory

    Chapitre III Thomas dormait tellement bien qu'il n'entendit pas son père se lever pour aller travailler et ce sont les baisers de sa mère rentrée de sa nuit avec son client qui le réveillèrent. — Mmm, Maman, tu es rentrée ? Il est quelle heure ? — Dix heures et demie et je suis rentrée il y a quelque temps ; j'ai croisé ton père qui m'a raconté votre soirée et je me suis douchée. Ooh mais qu'est-ce que je sens là ? Un petit garçon en pleine forme. — Toujours quand j'ai le nez dans tes seins Et moi j'ai l'impression que c'est tout chaud et humide par là. — Toujours quand on me tète comme ça. Mmm, Thomas, tu m'excites Maman va s'occuper de ton gros zizi, mon Bébé. Laisse toi faire. — Ooh, oh oui, Maman, c'est trop bon. — Occupe toi de ma zézette pendant que je m'occupe de ton zizi. Dit Odile en prenant position au dessus de son fils. Fait minette à Maman, Aaah Oh oui, mon gourmand, mmm Odile avait regardé Thomas dormir pendant près d'une heure avant de se décider à le réveiller ; son besoin de lui était trop grand et leur soixante-neuf, bien que très agréable, ne lui suffisait pas. Elle voulait le sentir en elle, sentir son sexe la pénétrer ; elle voulait qu'il l'aime comme aucun enfant n'a normalement le droit d'aimer sa mère. Elle choisit de prendre l'initiative et comme elle se trouvait au dessus, elle le chevaucha. Thomas maintenait sa bite bien verticale et il regarda la chatte de sa mère s'écarter pour l'envelopper. Pour lui, le sexe de sa génitrice était la plus belle ...
    chose au monde. Dépourvu de toute pilosité, la vulve charnue, un peu brune, laissait apercevoir un clitoris dépassant très légèrement du capuchon et, en dessous, des petites lèvres saillantes d'un joli rose nacré. Thomas aimait y plonger sa langue et se régaler de sa saveur. Il aimait aussi la voir s'ouvrir d'elle-même quand sa mère lui parlait en lui dévoilant ainsi le contenu de ses replis secrets. Le sexe de Thomas était maintenant totalement absorbé et Odile montait et descendait dessus. Son fils avait posé ses mains sur ses hanches et elle se caressait les seins et se pinçait doucement les tétons en même temps qu'elle bougeait sur le membre tendu. Le plaisir montait peu à peu comme une onde interne entre ses reins. Elle se pencha sur lui pour l'embrasser et ce fut lui qui se mit alors à bouger. Il soulevait son bassin, s'enfonçait en elle. Thomas la serrait contre lui et elle même avait glissé ses bras dans son dos. Après quelques minutes dans cette position, Thomas roula avec elle pour se retrouver au dessus. Elle se cramponna à lui en enlaçant sa nuque avec ses bras et ses hanches avec ses jambes. Thomas lui susurrait des mots d'amour au creux de l'oreille et ses mouvements subtils excitaient les zones les plus sensibles de son vagin. Odile le serrait de plus en plus fort, il allait et venait de plus en plus vite, elle cria de plaisir, il se tendit en elle et une deuxième onde de plaisir la submergea lorsqu'elle le sentit répandre sa semence au fond de sa matrice. Son ...
«1234...10»