1. Sur l'ordi de Sarah


    datte: 08/04/2018, Catégories: Hardcore, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: WifeInterracial,

    Cette histoire est écrite par Marc. Cette histoire arrive peu de temps après notre première histoire « comment ça a commencé ». Je vous présente Sarah ma femme. Elle mesure 1m69 fait un 38 en bas et un joli 90D de poitrine. Tous les hommes et moi le premier en sont fous. Malheureusement depuis le début de notre relation je dois dire qu’au niveau sexe c’est pas fou fou. Mais depuis l’épisode avec les routiers je voulais la voir être une vraie petite salope. Elle ne pense qu’à son job de secrétaire de direction, son patron Maurice lui laisse quelquefois négocier des contrats si bien qu’elle a vite grimper les échelons et gagne mieux sa vie que moi. Un événement particulier me l’a fait découvrir sous un nouveau jour, c’est une grosse salope mais puissance mille et son plaisir et de m’humilier avec ses partenaires et tout cela je l’ai découvert en accédant à ses vidéos sur son ordinateur. Moi qui pensais que la nuit dans le relai routier n’était qu’un dérapage j’allais être servi. Ce matin-là après le bisou de rigueur la valise à ses côtés la voilà prête à partir en stage dans le sud pour une semaine en formation de management officiellement. Elle était excitée comme une puce, c’était une formation importante pour elle. Je lui fais remarquer qu’elle a une tenue un peu sexy pour aller en séminaire. Une jupette à volants bleue marine très courte et un petit débardeur blanc qui moule ses courbes de façon presque obscène. Surtout que dessous elle porte un ensemble de lingerie string ...
    et soutif rose bonbon ultra sexy. Les talons qu’elle a aux pieds complètent avec son maquillage sa tenue. Elle me dit que je suis rabat joie et Vlan! la porte fermée je regarde par la fenêtre le vieux Maurice lui fait la bise un claquement de porte et les voilà en direction de l’aéroport. Sur le moment je ne prête pas attention à la main délicatement posée sur les fesses rebondies de ma douce femme. Je regarde sur son bureau, je vois son ordi portable, quelle idiote bah elle prendra celui de Maurice. Un coup de téléphone quelques heures plus tard, c’est Vanessa. Elle est bien dépitée des documents importants sont à l’intérieur. Je lui propose de lui envoyer les documents par mail directement son hôtel à Perpignan, mais là, Sarah me répond hâtivement par la négative que Maurice venait de lui confirmer qu’il les avaient en double et que ce n’était pas la peine de toucher à son ordi. J’ai trouvé cela étrange, sa voix était chevrotante, après avoir raccroché, directement j’allume le portable, un mot de passe mince, pas de soucis, après de longues recherches sur le net, une petite clef USB et hop accès déverrouillé. Après un rapide tour d’horizon, rien de bien folichon, je peste, je me sens dans la peau du salaud, du jaloux de service. Est-ce que je dois continuer ? Je tape Maurice pour voir ces fameux documents importants et le moteur de recherche de Windows, cela défile documents Word Excel, il y en a plein mais apparaît un énorme fichier vidéo nommé « Maurice-téléphone-Marc ». ...
«1234»