1. Les aventures de Brigitte - CHAPITRE 8


    datte: 08/04/2018, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Partouze, Auteur: zeexibit, Source: xHamster

    CHAPITRE 08 - LE PHARMACIEN _ est ce que tu aurais quelques chose de moins haut comme escarpin a me donner ! _ biensur ! on peut aussi passer chez Gertrude pour faire ses placard si on ne trouve pas notre bonheur ici ! dit Brigitte en ouvrant la male ou elle range toutes ses petites affaires. elle en sort une paire de ballerines en cuir et tissu noir. -tiens essais ça ! Alex enfile ses petits pieds nylonnés dans les ballerines et fait quelques pas. sa demarche est legere et il ne pose presque pas le talon par terre. il defile devant le grand mirroir pres de l'entrée et s'admire sous toutes les coutures. _ Mais c'est que t'y prend gout ?! Non ? _ Euh oui ! peut etre ! c'est assez nouveau pour moi ! _ es tu te plait ? _ c'est surtout ce que cette fille dans le mirroir peut provoquer dans la tete des hommes qui me plait ! et dans la mienne aussi d'ailleur ... ! _ bien vu, j'ai mis du temps avant de comprendre ça ... ou de reconnaitre que ce que j'etais n'etait que fantasme, une projection de ma femme ideale certainement et du coup tu te sent moins gay parce que tu aimerais qu'elle t'accompagne partout avec toi et que tu puisse faire n'importe quoi n'importe quand avec elle ... sa devient de l'amour que l'on se porte a soi-meme. _ tu veux dire du narcissisme ? _ plus ou moins, oui ! apres tout il parait qu'il faut s'aimer soi-meme avant d'aimer les autres ! non ? _ je vois ce que tu veux dire et ou tu veux en venir, et je tiens a t'en remercier par avance parceque tu es en ...
    train de me transformer et de m'epanouir, j'ai moins peur maintenant, je me sent liberer d'un poid. _ ça c'est la partage, ma cherie ! _ je me sent pret a gravir des collines si je te sent a mes cotés _ je serai toujours la pour toi, c'est ça les amies, tiens enfile ça ... Brigitte lui tend une gabardine noire et enfile un gilet un peu plus long que sa mini robe. _ tiens prend aussi les clopes et un briquet. Dehors l'air est encore doux pour le mois d'octobre, la nuit est tombée depuis longtemps, il est 23h00 passé ... Alex est bluffer quand il voit ou mene la petite porte ... _ c'est vraiment excellent, je suis tout excité de sortir comme ça anonymement, sans trop risquer de se faire griller. _ de toutes façon avec nos tenues et nos perruques personne peut nous reconnaitre a cette heure la. ils ont remontés la ruelle et tournés a droite vers la riviere. _ mais ou tu m'emenes, en plus on y voit pas beaucoup ! _ ne t'inquiete pas nous y somme presque ... et voila ! Arrivées au bout du chemin, il debouche sur un petit espace vert derriere le petit parking publique du village. _ oh c'est trop tranquil ici ! S'exclame Alex _ Oui, c'est vrai, il y a rarement du passage, alors à cette heure ci. Sans dire un mot, Alex s'agenout au pied de Brigitte et commence à la sucer. _ oh t'es pas croyable, petite gourmande ! Lui dit tendrement Brigitte en lui caressant la joue. _ encule moi, je t'en suppli, la maintenant defonce moi le cul ! Reclame Alex. Sans dire un mot à son tour Brigitte ...
«1234»